Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
28 août 2015 5 28 /08 /août /2015 22:26

Un chien est amené en consultation de dentisterie suite à la perte d'une incisive mandibulaire gauche, I2mandG, suite à une bagarre avec un congénère il y a plusieurs mois. La perte est totale. Les propriétaires sont informés de la possibilité de réalisation d'un implant et sont d'accord avec cette solution.

La radiographie montre un comblement total de l'alvéole dentaire. La mesure donne une distance minimale de 2mm entre les incisives I1mandG et I3mandG. La recherche d'implant mini compatible avec cet espace réduit nous conduit à opter pour un implant Dental Implant de 2mm de diamètre et 8 mm de longueur possédant un système de fixation en bouton poussoir pour le faux moignon et non avec un pas de vis. La muqueuse gingivale est préalablement incisée en H afin d'atteindre la crête alvéolaire. L'implant est placé selon la séquence recommandée par le fabriquant. Une visse de cicatrisation est placée sur l'implant.

La radiographie post implantation est correcte. 3 mois de repos sont imposés pour permettre l'ostéointégration.

radiographie lors de la première étape montrant la bonne colonisation osseuse alvéolaire

radiographie lors de la première étape montrant la bonne colonisation osseuse alvéolaire

radiographie post implantation : la visse de cicatrisation est placée sur l'implant

radiographie post implantation : la visse de cicatrisation est placée sur l'implant

image post implantation : la muqueuse est suturée au dessus de la visse

image post implantation : la muqueuse est suturée au dessus de la visse

3 mois après la pose de l'implant, un contrôle radiographique est réalisé et montre la bonne ostéointégration de celui-ci.

Un faux moignon droit est choisi pour la pose de la couronne céramo-métallique. Une cordelette imprégnée de chlorure d'argent pour rétracter les muqueuse gingivales est placée autour de l'extrémité de l'implant. L'empreinte est ensuite réalisée, la résine light étant appliquée directe sur le site de l'implant pour obtenir une empreinte de qualité.

vue per opératoire durant l'étape de la prise d'empreinte : la cordelette est encore en place

vue per opératoire durant l'étape de la prise d'empreinte : la cordelette est encore en place

1 semaine après l'empreinte, la dernière étape est réalisée. Le faux moignon est collée sur l'implant puis la couronne céramo-métallique sur le faux moignon avec une colle auto-polymérisable GC Fuji Plus.

Consigne est donnée aux propriétaires de proscrire les jeux de tirage et de mordant.

vue post opératoire après le collage de la prothèse

vue post opératoire après le collage de la prothèse

vue post opératoire à l'occlusion après le collage de la prothèse

vue post opératoire à l'occlusion après le collage de la prothèse

Partager cet article

Published by dentalvet
commenter cet article
28 août 2015 5 28 /08 /août /2015 21:50

Un chien de berger est amené en consultation de dentisterie suite à un traumatisme important de l'arcade incisive maxillaire. L'incisive I2max g présente une fracture corono-radiculaire compliquée associée à un refend de fracture le long de la racine. Cette dent ne peut être traitée et doit être extraite.

Les propriétaires étant motivé pour le mise en place d'un implant, cette procédure est mise en application. 3mois de repos sont imposés avant la mise en place de l'implant pour favoriser la cicatrisation osseuse. 3 mois après la première consultation, une radiographie est réalisé pour valider la bonne cicatrisation osseuse ainsi que l'espace disponible pour la mise en place de l'implant. La radiographie permet de déterminé un espace entre les incisives I1maxG et I3maxG de 3mm au minimum.

Un implant Tecka de diamètre 2.5 mm et de longueur 8mm est choisi. La muqueuse gingivale est ouverte selon une ouverture en H afin de libérer la crête de l'os alvéolaire en région de l'implantation. L'implant est mis en place selon la séquence classique recommandée par le fabricant Tecka. une vis de cicatrisation est vissée dans l'implant. L'implantation et l'ostéo-intégration seront contrôle 3 mois après l'implantation.

vue per opératoire après la mise en place de l'impant

vue per opératoire après la mise en place de l'impant

vue per opératoire après la mise en place de la vis de cicatrisation

vue per opératoire après la mise en place de la vis de cicatrisation

3 mois après l'implantation, l'ostéo-intégration est objectivée et satisfaisante. La seconde étape consistant en la réalisation d'une empreinte pour créer la prothèse est réalisée. Au préalable, un faux moignon d'angulation 23° Tecka est commandé afin de compenser une légère déviation médio-vestibulaire de l'implant.

La prise d'empreinte respecte la séquence classique recommandée par le fournisseur Tecka. Pour permettre une qualité d'empreinte optimale, une cordelette imprégnée de chlorure d'argent est placée autour de l'implant afin de permettre une bonne rétraction gingivale.

Empreinte réalisée lors de la seconde étape

Empreinte réalisée lors de la seconde étape

1 semaine après la prise d'empreinte, une prothèse céramo-métallique est façonnée. La teinte choisie est une teinte A2. Le faux moignon est d'en un premier temps vissé dans l'implant. La prothèse est ensuite collée à l'aide d'une colle auto-polymérisable GC FUji Plus.

Consigne est donnée au propriétaire d'interdire les jeux de tirage et de mordant afin de préserver au mieux l'intégrité de l'implant.

image per opératoire après la mise en place du faux moignon

image per opératoire après la mise en place du faux moignon

image post opératoire après la mise en place de la prothèse céramo-métallique

image post opératoire après la mise en place de la prothèse céramo-métallique

Partager cet article

Published by dentalvet
commenter cet article
28 août 2015 5 28 /08 /août /2015 21:19

Un malinois de travail est amené en consultation de dentisterie pour gérer de multiples fractures dentaires notamment au niveau des 4 canines. Les 4 canines sont victimes de fractures coronaires compliquées anciennes. Dans le cadre de l'activité professionnelle de ce chien, décision est prise avec le propriétaire de réaliser une pulpectomie des 4 canines puis un coiffage des moignons dentaires avec des couronnes en acier afin de redonner à ce chien une capacité de mordant pour le travail.

Les dévitalisation sont réaliser selon un protocole standard :

- extirpation de la pulpe dentaire nécrotique à l'aide de tire nerfs bague bleu et rouge

- raclage des chambres à l'aide de racleur bague noir et nettoyage avec une solution d'hypochlorite de sodium 3%

- application d'un ciment canalaire de Rosen sur les parois des chambres camérales avec un lentulo

- mise en place d'un maître cône de Gutta Percha puis comblement avec des cônes accessoirs

- fermeture des chambres avec un amalgame mercure-argent

Les canines sont ensuite taillées afin de réaliser les empreintes permettant au prothésiste de façonner les couronnes acier de coiffage. La taille des canines est réalisée en limite juxta-gingivale, cette localisation permettant une couverture complète des moignons dentaires en évitant tout risque de gingivite réactionnelle au contact des couronnes.

image pré opératoire avant la pulpectomie des canines maxillaires

image pré opératoire avant la pulpectomie des canines maxillaires

radiographie per opératoire lors de la pulpectomie d'une des canines maxillaire : noter la présence d'une lésion apicale radiotransparente compatible avec le début d'un abcès apical

radiographie per opératoire lors de la pulpectomie d'une des canines maxillaire : noter la présence d'une lésion apicale radiotransparente compatible avec le début d'un abcès apical

radiographie post pulpectomie : le comblement de la chambre est total

radiographie post pulpectomie : le comblement de la chambre est total

Une semaine après la première étape de pulpectomie et de taille des canines, les couronnes acier sont posées.

Après vérification de la bonne congruence des couronnes avec leur moignon respectif, celles-ci sont scellées avec une colle auto-polymérisable GC Fuji Plus.

Le chien est mis au repos de toute activité de mordant pendant un mois puis celui-ci pourra reprendre progressivement cette activité le mois suivant en prenant soin de surveiller la bonne tenue des couronnes.

vue post opératoire des hémiarcades dentaires droites

vue post opératoire des hémiarcades dentaires droites

vues post opératoire des hémiarcades dentaies gauches

vues post opératoire des hémiarcades dentaies gauches

vue après la pose des 4 couronnes

vue après la pose des 4 couronnes

Partager cet article

Published by dentalvet
commenter cet article
30 juillet 2015 4 30 /07 /juillet /2015 08:32
vue préopératoire de l'arcade dentaire maxillaire gauche

vue préopératoire de l'arcade dentaire maxillaire gauche

L'oligodontie est une anomalie de la denture consistant en la présence de dents anormalement petites ou absentes. Dans notre cas, ce chiot ShiTsu de 4 mois présente une oligodontie intéressant principalement les prémolaires et molaires maxillaires et mandibulaires.

A l'examen de la cavité buccale, nous suspectons un défaut d'égression des prémolaires et molaires plus que leur absence.

Des radiographies de chaque arcade dentaire sont réalisées. Celles-ci mettent en évidence la présence des dents lactéales mais aussi de leurs homologues définitives.

Décision est prise de réaliser une cautérisation au bistouri électrique des gencives afin de libérer l'égression des dents lactéales.

La chiot reçoit une injection de meloxicam à 0.2mg/kg et est placé sous application quotidienne de désinfectant buccal. Un contrôle est prévu au bout de 1 mois.

vue postopératoire après cautérisation

vue postopératoire après cautérisation

Partager cet article

Published by dentalvet
commenter cet article
23 juillet 2015 4 23 /07 /juillet /2015 17:03
vue pré opératoire de la fracture coronaire compliquée

vue pré opératoire de la fracture coronaire compliquée

radiographie pré opératoire = abcès apical radiculaire

radiographie pré opératoire = abcès apical radiculaire

Un chien Golden Retriever de 8ans est amené en consultation de dentisterie pour une tuméfaction au niveau du chanfrein côté gauche à hauteur de la canine 204 apparue il y a quelques jours. Le chien ne se plaint pas, mange et joue normalement.

A l'auscultation, deux éléments attirent l'attention : une fistule à hauteur de la PM2maxG au niveau de la jonction muco-gingivale et la fracture coronaire de la dent 204, fracture compliquée au niveau de laquelle la sonde de Rhein peut pénétrer dans la chambre camérale.

Une radiographie apicale confirme la présence d'une lésion ostéo-transparente autour de l'apex racinaire. Un diagnostic d'abcès apical associé à une lésion pulpaire nécrotique endoparodontale de type 2 est posé.

La radiographie en début d'opération permet de valider l'intégrité de l'apex radiculaire à l'aide d'une sonde (lime k de petit diamètre) placée dans la chambre pulpaire. La pulpectomie est donc réalisable.

Radiographie per opératoire = la sonde ne traverse pas l'apex radiculaire

Radiographie per opératoire = la sonde ne traverse pas l'apex radiculaire

Sous anesthésie, la dent est abordée face mésiale avec une fraise boule tungstène pour arriver jusqu'à la chambre pulpaire. Chez un chien de cet âge, la chambre pulpaire est extrêmement réduite, la radiographie permettant de mesurer le diamètre à environ 1 à 2 mm. Il nous faut donc augmenter ce diamètre afin de réaliser le nettoyage et le comblement de la chambre avec la Gutta Percha.

La cavité pulpaire est alésée à l'aide d'un foret largo bague blanche. Une lime K est alors insérée dans la chambre et permet le raclage de celle-ci en alternance avec des flush d'hypochlorite de sodium à 3% (Endo Sodium Hypochlorite CyberTech)

Le nettoyage étant réalisé, un maître cône de Gutta Percha enrobé de ciment canalaire (Rosen Root Canal Cement, Produits Dentaires SA) est placé dans la cavité, associé à un cône accessoire. La chambre étant comblée, les cônes sont foulés à froid. La voie d'abord est ensuite comblée. Une première couche de résine fluide (Biosplint Flow photopolymérisable, Pierre Rolland) est appliquée après traitement de la dentine par un gel de mordançage. La fermeture est réalisée avec une résine composite photopolymérisable a haute résistance à l'abrasion (Tetric EvoCeram Bulk Fill, Ivoclar Vivadent).

image post opératoire de la reconstruction de la couronne

image post opératoire de la reconstruction de la couronne

radiographie post opératoire apicale = le comblement est bon

radiographie post opératoire apicale = le comblement est bon

image post opératoire de la partie coronaire : la fermeture est bonne, les zones radiotransparentes sous la résine de scellement étant la couche de résine fluide appliquée peu radiopaque

image post opératoire de la partie coronaire : la fermeture est bonne, les zones radiotransparentes sous la résine de scellement étant la couche de résine fluide appliquée peu radiopaque

Le chien reçoit des injections d'anti-inflammatoire (meloxicam 0.2mg/kg) et d'antibiotique (amoxiciline 10mg/kg) relayées par des traitements par voie orale pendant 5 jours afin de traiter l'abcès apical.

Le chien ne doit pas avoir accès aux jeux de mordant pendant 15 jours. Des contrôles sont prévus dans une semaine pour juger de la cicatrisation de la fistule et dans 2 mois pour juger radiologiquement de la cicatrisation osseuse péri-apicale.

Partager cet article

22 juillet 2015 3 22 /07 /juillet /2015 18:36
vue préopératoire de la dent après préparation chirurgicale

vue préopératoire de la dent après préparation chirurgicale

Radiographie préopératoire de la dent 203 (à gauche de l'image)

Radiographie préopératoire de la dent 203 (à gauche de l'image)

Une chienne Golden Retriever de 3 ans est amenée en consultation de dentisterie pour une fracture de la dent 203 (I3maxG) suite à un jeu avec un autre chien. La chienne n'a présenté aucun saignement et ne présente aucune gène.

L'auscultation met en évidence une fracture coronaire non compliquée de la dent 203. Il n'y a pas de possibilité de rentrer une sonde de Rhein dans la chambre camérale. Malgré cela, l'épaisseur de dentine résiduelle est faible. Pour optimiser la protection de la pulpe dentaire, décision est prise de réaliser une bio-pulpotomie chirurgicale.

Une radiographie préopératoire montre un apex racinaire dénuée de lésion lytique.

vue per opératoire de la dent 203 = MTA au fond du puits dentaire

vue per opératoire de la dent 203 = MTA au fond du puits dentaire

Sous tranquillisation, le site opératoire est isolé à l'aide d'une digue chirurgicale et est désinfecté avec une solution iodée. L'ouverture de cavité pulpaire est réalisée avec une fraise boule tungstène stérile sur une distance de 8mm environ. L'hémostase de la pulpe dentaire est réalisée puis une couche de MTA (Hydroxyde de calcium avec Sulfate de Baryum, MM-Paste de Micro Mega) est appliquée au fond du puits chirurgical. La chambre pulpaire est scellée avec une résine composite photopolymérisable (Tetric EvoCeram Bumk Fill, Ivoclar Vivadent).

La chienne reçoit en post opératoire immédiat une injection de meloxicam à 0.2mg/kg en sous cutané.

La chienne doit être mise au repos des jeux de mordant pendant 15 jours minimum. Un contrôle radiographique est proposé dans 12 mois afin de s'assurer de la bonne évolution de la pulpe dentaire.

Vue post opératoire de la reconstruction de la dent 203

Vue post opératoire de la reconstruction de la dent 203

Radiographie post opératoire de la pulpotomie de la dent 203 (à gauche de l'image)

Radiographie post opératoire de la pulpotomie de la dent 203 (à gauche de l'image)

Partager cet article

Published by dentalvet
commenter cet article
22 juillet 2015 3 22 /07 /juillet /2015 11:29
image préopératoire

image préopératoire

radiographie préopératoire = aucune anomalie apicale

radiographie préopératoire = aucune anomalie apicale

Une chienne Berger Belge Groenendael de 2 ans est amenée en consultation de dentisterie pour l'apparition d'une coloration anormale de la canine mandibulaire gauche (dent 304). La chienne, pleine d'énergie, joue avec de nombreux jouets et objets de son environnement ainsi qu'avec un autre chien de même gabarit.

A l'auscultation, la dent n'est pas douloureuse et présente une teinte violacée. Le diagnostic d'une hémorragie pulpaire suite à une traumatisme de la dent est posé. La perte de la pulpe dentaire est irréversible dans 95% des cas d'hématome pulpaire. La thérapeutique est une pulpectomie permettant le retrait de la pulpe traumatisée afin d'éviter tout risque de complication comme le développement d'une infection ou la lyse de la dent.

Sous tranquillisation, une radiographie apicale de la dent 304 est réalisée et met en évidence un apex dentaire intègre. La chambre pulpaire est abordée face mésiale de la dent à l'aide d'une fraise boule tungstène. Un tire nerf est inséré dans la chambre camérale afin de retirée la pulpe traumatisée. Après un premier lavage avec une solution d'hypochlorite de sodium à 3% (Endo Sodium Hypochlorite CyberTech), le tire nerf est à nouveau placé afin de réaliser la radiographie per opératoire pour mesurer la longueur de travail.

image per opératoire de la voie d'accès

image per opératoire de la voie d'accès

radiographie per opératoire = mesure de la longueur de travail

radiographie per opératoire = mesure de la longueur de travail

Après mesure de la longueur de travail, les limes K sont calibrées afin de nettoyer manuellement la cavité pulpaire. Le raclage des parois est alterné avec des nettoyages à l'hypochlorite de sodium 3%. Quand la solution d'hypochlorite de sodium 3% est claire, les nettoyages et raclages sont arrêtés.

Le ciment canalaire est préparé (Rosen Root Canal Cement, Produits Dentaires SA). Celui-ci est appliqué sur les parois de la chambre pulpaire à l'aide d'un lentulo. Un maître cône de Gutta Percha est placé au niveau de la chambre. Celui-ci après foulage à froid est associé à des cônes accessoires de taille plus petite jusqu'à comblement de la chambre.

La dent 304 est refermée à l'aide d'une résine de comblement de dernière génération photopolymérisable : Tetric EvoCeram Bulk Fill, Ivoclar Vivadent.

La chienne doit respecter un repos des jeux de tirage et de mordant pendant un minimum de 15 jours.

image post opératoire après la fermeture avec la résine

image post opératoire après la fermeture avec la résine

radiograhie radiculaire post opératoire de la 304

radiograhie radiculaire post opératoire de la 304

Radiographie coronaire post opératoire de la 304

Radiographie coronaire post opératoire de la 304

Partager cet article

29 juin 2015 1 29 /06 /juin /2015 11:52
vue préopératoire de la fistule infraorbitaire après tonte et nettoyage

vue préopératoire de la fistule infraorbitaire après tonte et nettoyage

vue préopératoire du sondage : pénétration de la sonde sur plus d'un centimètre

vue préopératoire du sondage : pénétration de la sonde sur plus d'un centimètre

radiographie de la région de la PM3-PM4 max G : image d'ostéolyse sévère

radiographie de la région de la PM3-PM4 max G : image d'ostéolyse sévère

Un chien Yorkshire Terrier de 12ans est amené en consultation pour une fistule purulente apparue il y a 96h sous l'œil gauche. Le chien étant douloureux, l'examen se réalise sous anesthésie générale. Cet examen met en évidence une parodontite sévère au niveau des PM3 et PM4 maxillaires gauche, la sonde parodontale pénétrant sur plus de 1 cm. Outre ces lésions, il y a un entratrement de stade 3 à 4 estimé et des lésions de parodontites sévères sur de nombreuses autres dents. La radiographie confirme la présence de lésions osseuses sévères de type ostéomyélite au niveau des deux racines de la PM3max G, des deux racines rostrales de la PM4maxG et de la racine palatine de la M1max G.

La gestion chirurgicale est donc entreprise. Les dent PM3 et PM4 maxillaires gauches sont extraites puis les alvéoles sont nettoyées à l'aide d'un spray à eau sous pression. Les gencives ne sont pas suturées afin de permettre le drainage des alvéoles. Les autres dents sont traitées = certaines bénéficies d'un détartrage et d'un polissage, les dents présentant une parodontite sévère sont extraites. Des sutures gingivales sont placées aux sites d'extraction (monofilament résorbable 4-0, Biosyn 4-0).

Le chien, difficile à soigner, reçoit une injections d'antibiotique large spectre d'action retard (cevofecine 8mg/kg) et une injection d'anti-inflammatoire non stéroïdien (Meloxicam 0.2mg/kg). L'alimentation proposée devra être humide pendant 15jours. Pas de jeux de mordant pendant 15 jours pour favoriser la cicatrisation des sutures cutanées.

vue post extraction des PM3 et PM4 max G = noter l'intensité de l'entartrement radiculaire

vue post extraction des PM3 et PM4 max G = noter l'intensité de l'entartrement radiculaire

vue post extraction de l'arcade maxillaire gauche : les sites sont laissés ouvert pour favoriser le drainage

vue post extraction de l'arcade maxillaire gauche : les sites sont laissés ouvert pour favoriser le drainage

Partager cet article

Published by dentalvet - dans parodontologie
commenter cet article
23 juin 2015 2 23 /06 /juin /2015 19:02
radiographie de la dent 104 = image de rhizalyse majeure comparativement à la dent saine 204 controlatérale

radiographie de la dent 104 = image de rhizalyse majeure comparativement à la dent saine 204 controlatérale

Les chiots appartenant aux races de petites tailles sous souvent victimes de la persistance des canines lactéales. Celles-ci ne tombant pas, elles gênent la bonne égression des canines définitives au risque de faire apparaître des malpositions dentaires plus ou moins graves. Il est donc conseiller de faire retirer chirurgicalement les canines lactéales à partir de l'âge de 6-7mois.

L'extraction des canines de lait est réalisée sous anesthésie et fait appel à la connaissance de l'anatomie dentaire lactéale. En effet, ces dents très fragiles doivent être extraites avec le plus grand soin sans quoi des risques de fractures des dents ou des lésions des tissus environnant sont à craindre.

Ce cas illustre une complication infectieuse survenue suite à l'extraction d'une dent lactéale ayant entrainer la destruction partielle de la racine de la canine définitive associée et son extraction.

Un chiot Yorkshire Terrier de 10mois est amené en consultation pour un problème de mobilité excessive de la dent 104. A la consultation, la mobilité est estimé à un stade 2 (plus de 2mm de part et d'autre à l'horizontale). Une gingivite associée à une récession sont présentes.

Le chien est sédaté. La radiographie de la dent 104 montre une rhizalyse importante avec une destruction partielle de l'os alvéolaire notamment mésialement à l'alvéole. Malheureusement cette dent ne peut être sauvée et doit être extraite. L'origine de cette affection est soit infectieuse (l'extraction de la canine lactéale 3 mois avant étant la cause la plus probable de la contamination) soit traumatique avec une fracture radiculaire suivi d'une dégradation de la racine. La propriétaire de révélant aucun trauma, la cause infectieuse est donc principale.

image post opératoire du lambeau

image post opératoire du lambeau

vue de la dent 104 après le retrait = notez la rhizalyse majeure

vue de la dent 104 après le retrait = notez la rhizalyse majeure

Suite à l'extraction dentaire qui se réalise en 2 temps (la couronne puis le restant de racine dans l'alvéole), un lambeau de recouvrement est réalisé pour refermer l'alvéole. Le lambeau est suturée avec des points simples au monofilament résorbable 4-0 (Biosyn 4-0).

La radiographie de contrôle permet de valider le bon nettoyage de l'alvéole dentaire.

Le chiot est rendue sous antibiotique pendant 10jours, alimentation humide pendant 3 semaines et interdiction de jeux de mordant pendant 3semaines afin de permettre la bonne cicatrisation du lambeau.

radiographie post opératoire = l'alvéole est bien nettoyée

radiographie post opératoire = l'alvéole est bien nettoyée

Un mois après l'extraction, le chien est revu. La cicatrisation du lambeau gingivale est optimale. Le chien peut reprendre une activité de loisir et une alimentation normale.

vue post opératoire à un mois

vue post opératoire à un mois

Partager cet article

Published by dentalvet
commenter cet article
23 juin 2015 2 23 /06 /juin /2015 18:10
vue de la mésialisation de la canine 304 avant correction

vue de la mésialisation de la canine 304 avant correction

Un chiot Yorkshire Terrier Toy de 10mois est amené en consultation pour une malposition dentaire de la canine mandibulaire gauche. La dent 304 est mésialisée et vient percuter à l'occlusion l'incisive maxillaire I3maxG et provoque sa vestibulisation. En parallèle de cette anomalie, l'articulé incisif est limite avec des incisives mandibulaires s'articulant en pince voir en avant des incisives maxillaires notamment du côté gauche.

Décision est prise de réaliser une correction orthodontique de la malposition de la dent 304 avec la mise en place d'une chainette de traction prenant appui sur une résine collée sur les prémolaires et molaires mandibulaires gauches. La traction distale de la 304 devrait en plus permettre de corriger l'articulé incisif en distalant légèrement les incisives mandibulaires gauches.

vue de la cale et du bracket du côté gauche

vue de la cale et du bracket du côté gauche

présentation de la chainette en place à J0

présentation de la chainette en place à J0

Sous tranquillisation, une cale en résine orthodontique (Orthoresin) est créée au niveau de chaque arcade dentaire mandibulaire de la prémolaire n°3 à la molaire n°1. Après modélisation, celles-ci sont collées avec une colle orthodontique photopolymérisable (GC Ortho Fuji). Du côté droit, la cale est neutre et permet d'éviter le basculement de la mandibule s'il n'y avait que la cale du côté gauche. La cale du côté gauche reçoit latéralement un bracket collé au niveau de l'espace interdentaire entre la PM4 et la M1 mandibulaire gauche, à mi hauteur des couronnes.

Ce bracket assure l'appui de la chainette au niveau de la cale. Celle-ci vient ensuite s'insérer au niveau de la couronne de la dent 304. Un anneau de colle GC Fuji est placé à l'extrémité de la couronne de la 304 afin d'éviter le glissement de la chainette. La longueur de la chainette en tension est définie comme 80% de la longueur de la chainette entre les deux points de fixation non tendue. Ceci permet d'obtenir une tension suffisante pour assurer la correction sans avoir une tension excessive risquant d'endommager les structures parodontales.

Un contrôle est prévu au bout d'un mois. La chiot est rendu avec une collerette, avec interdiction de jeux de mordant et sous alimentation humide

vue de la correction finale à J30 après retrait des cales

vue de la correction finale à J30 après retrait des cales

Au bout de 25jours, la 304 semble être trop distalée, la dent étant à hauteur de la canine maxillaire gauche (dent 204). Il est alors conseillé au propriétaire de couper la chainette afin de libérer la tension de traction. Dans les 5 jours suivant, la dent 304 a migré très légèrement rostralement, venant se positionner au niveau du diastème maxillaire.

Le contrôle de un mois étant prévu, celui ci permet de valider la bonne correction de la position de la 304. Sous tranquillisation, les cales sont retirées. La 304 vient parfaitement s'articuler dans le diastème physiologique maxillaire en avant de la canine 204. Les incisives mandibulaires gauches ont bénéficié de la traction distale de la dent 304 et se sont positionner physiologiquement en pince par rapport au incisives maxillaires.

Le chiot ne doit pas jouer avec des jeux de tirage pendant encore 3 semaines pour favoriser la complète cicatrisation du parodonte autour de la dent 304.

Partager cet article