Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
20 février 2024 2 20 /02 /février /2024 18:08
vue per opératoire après ouverture de la cavité pulpaire et avant l'accès à l'apex

vue per opératoire après ouverture de la cavité pulpaire et avant l'accès à l'apex

image radiographique pré opératoire : noter l'aspect anatomique anormal de l'apex

image radiographique pré opératoire : noter l'aspect anatomique anormal de l'apex

radiographie centrée sur l'apex : noter son aspect anormal ainsi que la radiotransparence périphérique

radiographie centrée sur l'apex : noter son aspect anormal ainsi que la radiotransparence périphérique

abord pour l'apex

abord pour l'apex

radiographie per opératoire montrant l'ouverture de l'apex et l'impossibilité d'une pulpectomie standard

radiographie per opératoire montrant l'ouverture de l'apex et l'impossibilité d'une pulpectomie standard

image per opératoire : noter l'extrémité de la lime visible traversant l'apex

image per opératoire : noter l'extrémité de la lime visible traversant l'apex

Un chien de 6an est amené en consultation de dentisterie pour la gestion de multiples fractures dentaires. Des fractures coronaires simples sont identifiées sur certaines prémolaires et molaires ne nécessitant pas de prise en charge particulière. 3 dents présentent des fractures compliquées : la 103 la 403 et la 104.

La 103 et la 403 présentent une destruction trop avancée pour permettre un sauvetage. Elles sont extraites.

La 104 présente une fracture coronaire compliquée de l'extrémité de la couronne préservant l'intégrité globale de la dent. La radiographie dentaire préopératoire est inquiétante car elle révèle que cette fracture est ancienne et remonte à un âge précoce et fragile de cette dent : la limite de la maturité apicale. Celui-ci semble refermé à la radiographie mais son anatomie frêle et l'aspect radiotransparent du tissu osseux périphérique fond craindre la présence d'une lésion apicale et d'un apex finalement non refermé.

La dent est tout d'abord nettoyée puis elle est sondée. Les craintes sont confirmées et la sonde traverse l'apex radiculaire. Les personnes étant motivées pour le sauvetage de cette dent une approche ambitieuse est tentée :

- apexification de la 104 avec drainage de la lésion apicale, amputation de l'extrémité radiculaire apicale et réalisation d'un bouchon radiculaire avec une biocéramique (TotalFill de FKG), puis comblement de la lésion apicale avec de l'os en poudre BioOss. L'abord muqueux est refermé par points simples Monocryl Plus 4-0

- pulpectomie : comblement avec gutta percha + SealApex Xpress

Un contrôle radiographique est programmé dans 8 à 12mois afin de s'assurer de la stabilité du traitement.

Consignes sont données de ne pas permettre de jeu de tirage.

 

image per apexification après retrait de l'apex et positionnement d'un bouchon de bio céramique

image per apexification après retrait de l'apex et positionnement d'un bouchon de bio céramique

radiographie du bouchon de biocéramique

radiographie du bouchon de biocéramique

radiographie post opératoire immédiat après pulpectomie

radiographie post opératoire immédiat après pulpectomie

Partager cet article
Repost0
6 février 2024 2 06 /02 /février /2024 17:25
aucune anomalie apicale en préopératoire

aucune anomalie apicale en préopératoire

Une chienne staffy est amenée en consultation de dentisterie pour gène à la mastication. celle-ci joue régulièrement avec des bouts de bois.

En consultation, une fracture compliquée coronaire de la 108 avec volet dentaire vestibulaire toujours adhérent est identifiée. Une pulpectomie de cette dent est proposée sous couvert de sa faisabilité après l'analyse de la radiographie dentaire pré opératoire.

Cet article vous propose le suivi radiologique de cette pulpectomie qui a été réalisé avec une technique originale ne faisant passer les limes que par une seule voie centrale pour les 3 racines.

Cette technique permet de préserver au maximum la structure dentaire car elle respecte l'anatomie de la chambre pulpaire et des canaux pulpaires. L'utilisation de lime en NiTi garantit une souplesse d'utilisation adaptée à cette contrainte anatomique.

La fermeture de la voie d'abord a été réalisé avec une résine photopolymérisable Tetric PowerFill.

longueur de travail déterminée pour la racine caudale

longueur de travail déterminée pour la racine caudale

longueur de travail déterminée pour la racine cranio-vestibulaire

longueur de travail déterminée pour la racine cranio-vestibulaire

longueur de travail déterminée pour la racine cranio-palatine

longueur de travail déterminée pour la racine cranio-palatine

les trois canaux racinaires sont identifiés et nettoyés

les trois canaux racinaires sont identifiés et nettoyés

en post opératoire direct après scellement coronaire avec la résine Tetric POwerFill

en post opératoire direct après scellement coronaire avec la résine Tetric POwerFill

Partager cet article
Repost0
29 janvier 2024 1 29 /01 /janvier /2024 12:43
le PIEZOTOME CUBE d'ACTEON

le PIEZOTOME CUBE d'ACTEON

Lambeau découpé et début d'élévation avec L'insert plat

Lambeau découpé et début d'élévation avec L'insert plat

lambeau élevé : noter l'absence de saignement important et la tuméfaction alvéolaire osseuse caractéristique

lambeau élevé : noter l'absence de saignement important et la tuméfaction alvéolaire osseuse caractéristique

réalisation de l'alvéolotomie avec l'insert spécifique du CUBE

réalisation de l'alvéolotomie avec l'insert spécifique du CUBE

alvéolotomie terminée : notée la préservation de la racine dentaire et l'absence de délabrement périphérique à la zone chirurgicale

alvéolotomie terminée : notée la préservation de la racine dentaire et l'absence de délabrement périphérique à la zone chirurgicale

Un chat est suivi en dentisterie pour ses soucis récurrents parodontaux. Dernièrement, des alvéolites intéressants les 4 canines ont été identifiées. L'extraction chirurgicale dentaire a été recommandé.

Ce jour, l'extraction a été réalisée via le PIEZOTOME CUBE  d'ACTEON, nouvel appareil de chirurgie dentaire utilisant la solution piezoélectrique et des inserts spécifiques. Une première !!! 

La séquence d'extraction de la canine maxillaire gauche (dent 204) est décrite.

Un lambeau est découpée en vestibulaire :

- incision craniâle à la canine puis tangentielle à la canine face vestibulaire jusqu'à la PM2 puis incision de décharge sur l'épaisseur de la gencive attachée. 

- le lambeau est élevé d'abord en passant un insert plat du CUBE puis pour finir avec un syndesmotome de chompret. Le lambeau est parfaitement préservé grâce au démarrage avec le CUBE.

Ensuite l'alvéolotomie est réalisée :

- utilisation de l'insert pour ostéotomie : l'os est enlevé sous forme de copeaux. L'abord est précis, la dent est préservée quand on arrive à son niveau. (il y a aussi la solution d'utiliser un insert coupant permettant de délimiter une fenêtre de coupe osseuse et ainsi de retirer tout un volet en une seule fois)

Pour finir, l'ablation du ligament dentaire est réalisée :

- un insert fin tranchant est inséré dans l'espace ligamentaire tangentiellement à la racine de la 204 afin d'éliminer progressivement le ligament dentaire (vous noterez la radio post extraction et la préservation de la lamina dura)

- avec un davier, la canine est retirée délicatement 

Un nivellement de la crête alvéolaire est réalisée en post extraction via un insert boule diamantée du CUBE.

Après reconstruction alvéolaire à la poudre d'os BIO OSS de geistlich, le lambeau est refermé par point simple au monocryl Plus 4-0.

Le temps opératoire est sécurisant pour les structures tissulaires périphériques car à aucun moment celles-ci n'ont souffert au contact des inserts du CUBE. Le saignement est minime également.

autre insert pour l'alvéolotomie permettant de découper une fenêtre osseuse (réalisation sur la 304)

autre insert pour l'alvéolotomie permettant de découper une fenêtre osseuse (réalisation sur la 304)

après ablation de la fenêtre osseuse découpée avec l'insert spécifique du CUBE = noter la précision de la découpe

après ablation de la fenêtre osseuse découpée avec l'insert spécifique du CUBE = noter la précision de la découpe

utilisation de l'insert permettant la découpe du ligament dentaire : utilisation tangentielle à la dent dans l'espace ligamentaire

utilisation de l'insert permettant la découpe du ligament dentaire : utilisation tangentielle à la dent dans l'espace ligamentaire

ablation complète et optimale

ablation complète et optimale

radiographie post extraction du site de la 204 = noter la préservation de la lamina dura soulignant la précision et la préservation chirurgicale obtenue

radiographie post extraction du site de la 204 = noter la préservation de la lamina dura soulignant la précision et la préservation chirurgicale obtenue

nivellement de la crête alvéolaire après extraction avant fermeture du lambeau grâce à l'insert boule diamantée du CUBE

nivellement de la crête alvéolaire après extraction avant fermeture du lambeau grâce à l'insert boule diamantée du CUBE

lambeau refermé par points simple

lambeau refermé par points simple

Partager cet article
Repost0
8 février 2023 3 08 /02 /février /2023 18:34
Fracture corono-radiculaire mésiale de la 409 = noter la réaction parodontale focale associée

Fracture corono-radiculaire mésiale de la 409 = noter la réaction parodontale focale associée

radiographie de la dent 409 = noter la dégradation parodontale modérée interdentaire entre la 408 et la 409 ainsi que les lésions apicales importantes au niveau de la 409

radiographie de la dent 409 = noter la dégradation parodontale modérée interdentaire entre la 408 et la 409 ainsi que les lésions apicales importantes au niveau de la 409

Un jeune chien de Berger de 18mois est amené en consultation de référé pour une fracture dentaire intéressant la carnassière mandibulaire droite (dent 409). Cette fracture est corono-radiculaire et une réaction parodontale focale s'est développée autour du foyer fracturaire entre la dent 408 et 409.

Sous tranquillisation, une radiographie de la dent montre que la fracture est compliquée avec atteinte de la chambre pulpaire et du canal pulpaire de la racine crâniale. Des lésions apicales importantes (kystique ou abcès) ce sont déjà développées. 

Face à la taille de ces lésions apicales et au risque d'une stérilisation incomplète de celles-ci suite un traitement endocanalaire, l'extraction de cette dent est privilégiée.

L'extraction suit le protocole suivant :

- réalisation d'un lambeau muco-périosté vestibulaire

- élévation du lambeau

- alvéolotomie vestibulaire le long des deux racines avec découpe de la couronne au niveau jusqu'à la furcation

- retrait des deux abouts dentaires

- meulage alvéolaire et curetage 

- comblement des cavités avec de l'os en poudre Bio OSS

- fermeture du lambeau avec points simple 

Consignes sont données d'une alimentation humide et d'aucun jeu de mordant pendant 3 semaines. 

radiographie post extraction dentaire avant reconstruction

radiographie post extraction dentaire avant reconstruction

radiographie post comblement des alvéoles : noter la densité osseuse à l'intérieur des alvéoles consécutive à la mise en place du matériau Bio OSS

radiographie post comblement des alvéoles : noter la densité osseuse à l'intérieur des alvéoles consécutive à la mise en place du matériau Bio OSS

image post opératoire après fermeture du lambeau

image post opératoire après fermeture du lambeau

Partager cet article
Repost0
23 janvier 2023 1 23 /01 /janvier /2023 15:01
image pré opératoire de la PM2 maxillaire droite touchée par un phénomène de résorption dentaire : noter l'altération de la couronne et le comblement réalisé par du tissu gingival

image pré opératoire de la PM2 maxillaire droite touchée par un phénomène de résorption dentaire : noter l'altération de la couronne et le comblement réalisé par du tissu gingival

Ce chien est présenté en service de dentisterie pour soins dentaires simples : détartrage et polissage. Cependant lors de l'examen pré opératoire une anomalie est détecté au niveau de la PM2 maxillaire droite : la couronne n'est pas normale, semble recouverte par un épulis ou creuser et remplie par un bourrelet gingival.

Sous anesthésie, cette dent est explorée. C'est effectivement une résorption dentaire touchant cette dent. Du fait de l'avancée de la lésion, seule l'extraction est possible. Une radiographie préopératoire est réalisée déterminant l'atteinte à 50% des couronne ainsi que de la racine distale.

Ce cas illustre la présence de lésion de résorption dentaire chez le chien comme chez le chat même si ce phénomène reste plus rare. Il est donc important de contrôler chaque dent et en cas de doute de réaliser une radiographie dentaire.

image per opératoire montrant le sondage de la dent : la couronne est partiellement lysée

image per opératoire montrant le sondage de la dent : la couronne est partiellement lysée

radiographie per opératoire : noter la lyse avancée de la couronne ainsi que de la racine distale ayant nécessité la réalisation d'alvéolotomie pour l'extraction

radiographie per opératoire : noter la lyse avancée de la couronne ainsi que de la racine distale ayant nécessité la réalisation d'alvéolotomie pour l'extraction

Partager cet article
Repost0
30 juillet 2021 5 30 /07 /juillet /2021 16:41
radiographie pré opératoire de la fracture de l'incisive 201

radiographie pré opératoire de la fracture de l'incisive 201

radiographie post opératoire après implantation

radiographie post opératoire après implantation

Un Jeune Berger Australien est amené en consultation d'implantologie suite à une fracture corono-radiculaire compliquée de l'incisive 201. Les propriétaires désirent la reconstruction de cette dent. Le moignon radiculaire résiduel n'étant pas exploitable, la reconstruction par implant est proposée et acceptée.

Un implant Kontact de la marque Biotech de diamètre 4.2 et de longueur 12mm est implanté directement dans l'alvéole osseuse après exérèse minutieuse du reliquat radiculaire de la dent 201. Le contrôle radiographique permet de vérifier le positionnement de l'implant en limite sous crestal. La vis de couverture est placée et la muqueuse suturée.

Une période d'ostéo-intégration de 3 mois est prévue.

Au bout de trois mois la prise n'empreinte est réalisée avec radiographie pré opératoire montrant aucun signe de réaction péri implant. Pour des raisons morho-anatomiques particulières des incisives maxillaires des chiens mésocéphales, un faux moignon très angulé est nécessaire 22°.

Une couronne céramo-métal est créée par un prothésiste en teinte A2 et collée 1 semaine après l'empreinte. Consigne est donnée de ne permettre aucun jeu de mordant et de tirage au chien sous peine d'avoir un descellement de la couronne voir une rupture de l'implant.

radiographie 3 mois après implantation

radiographie 3 mois après implantation

photo du protocole de prise d'empreinte : noté l'angulation

photo du protocole de prise d'empreinte : noté l'angulation

vue de l'empreinte

vue de l'empreinte

image de la fixation du faux moignon

image de la fixation du faux moignon

pose de la couronne

pose de la couronne

image post scellement et suture de la muqueuse gingivale

image post scellement et suture de la muqueuse gingivale

Partager cet article
Repost0
25 juin 2021 5 25 /06 /juin /2021 14:00
sondage de la fistule gingivale

sondage de la fistule gingivale

radio pré opératoire = noté la lyse osseuse péri alvéolaire

radio pré opératoire = noté la lyse osseuse péri alvéolaire

radio pré opératoire = noté la lyse osseuse péri alvéolaire

radio pré opératoire = noté la lyse osseuse péri alvéolaire

Un bouledogue français de 8 ans est amené en consultation pour suivi d'une fistule au menton récidivante. La résolution avec des antibiotiques est transitoire depuis plusieurs semaines

L'auscultation bucco dentaire révèle l'absence de la 304. le sondage local de la gencive permet d'identifier la fistule intraorale juste en arrière de l'incisive 303 mobile par ailleurs.

Une radiographie dentaire de al zone est réalisée. Elle révèle la présence de canine 304 incluse ainsi qu'un tissu osseux parodontal périphérique remanié et moins dense.

Un kyste secondaire à l'inclusion de la 304 est diagnostiqué celui-ci étant le site de l'infection chronique responsable des fistules.

Une alvéolotomie est réalisée permettant le retrait de la 304 (la 303 est elle aussi extraite) ainsi que le curetage de l'alvéole. La reconstruction de l'alvéole passe par la mise en place dans l'espace alvéolaire d'une matrice collagénique (surgicel) associée à de la poudre d'os stérile (bio oss de geistlich).

Le lambeau d'accès est ensuite suturé par point simple. Aucun jeu de mordant ou de tirage est recommandé au propriétaire pendant 1mois. Un contrôle radiographique est planifié dans 2 mois pour contrôler la cicatrisation osseuse.

vue per opératoire lors de l'alvéolotomie de la canine 304 incluse

vue per opératoire lors de l'alvéolotomie de la canine 304 incluse

vue post extraction avant reconstruction

vue post extraction avant reconstruction

radiographie post reconstruction

radiographie post reconstruction

vue post opératoire du site d'extraction

vue post opératoire du site d'extraction

Partager cet article
Repost0
23 avril 2019 2 23 /04 /avril /2019 15:31
photo pré opératoire : noter l'aspect anormale de la PM4 et de la M1

photo pré opératoire : noter l'aspect anormale de la PM4 et de la M1

radiographie pré opératoire : noter la diformité des deux dents ainsi que le tissu dentaire anormal tout autour

radiographie pré opératoire : noter la diformité des deux dents ainsi que le tissu dentaire anormal tout autour

radiographie pré opératoire : noter l'inclusion de la PM3

radiographie pré opératoire : noter l'inclusion de la PM3

Un chiot Rottweiller de 8 mois est amené en consultation de référé de dentisterie pour de multiples problèmes bucco-dentaires notamment l'absence de la Pm3 et Pm4 maxillaire gauche. Une masse gingivale est observée au site des ces deux dents avec les extrémités des cuspides qui semblent percer en certains endroits. L'aspect est évocateur de deux incluses ou d'un odontome ou autre anomalie congénitale dentaire.

Sous tranquillisation une radiographie de ces dents est réalisée démontrant la présence d'odontomes composés touchant la Pm4 et la M1, la PM3 semblant elle seulement anormale anatomiquement et surtout incluse.

Décision est prise de réaliser l'extraction des 3 dents.

vue per opératoire : noter l'aspect anormal de la PM4

vue per opératoire : noter l'aspect anormal de la PM4

vue post extraction après nettoyage des alvéoles dentaires

vue post extraction après nettoyage des alvéoles dentaires

Après ouverture d'un lambeau gingival depuis PM2 jusqu'à M1, celui-ci est récliné latéralement. Les odontomes sont curetés dans un premier temps, le tissu dentaire anormal étant retiré afin d'accéder aux dents. celle-ci sont dans un premier temps couper avec une fraise pour chaque morceau est extrait délicatement, des anomalies de conformation étant massivement présente.

La zone est ensuite meulée à l'aide d'une fraise boule éliminant l'ensemble des crêtes osseuses saillantes. le lambeau est ensuite refermé à l'aide de points simple au Monofilament Biosyn 4-0.

Consignes sont données d'éviter tout jeu de mordant et une alimentation molle pendant 3 à 4 semaines.

Le chiot est revu 8 semaines après l'intervention. le site opératoire a très bien cicatrisé le chien ne présentant aucun souci si ce n'est l'extrémité de la cuspide principale de la carnassière mandibulaire qui vient percuter le site d'extraction. Sous tranquillisation celle ci est meulée afin d'éviter tout traumatisme.

vue post opératoire après fermeture du lambeau gingival

vue post opératoire après fermeture du lambeau gingival

radiographie post opératoire de controle montrant l'absence de tout débris dentaire

radiographie post opératoire de controle montrant l'absence de tout débris dentaire

Partager cet article
Repost0
22 mars 2019 5 22 /03 /mars /2019 11:57
vue du site de la 204 pendant la consultation. Noter l'absence totale visuelle de la 204

vue du site de la 204 pendant la consultation. Noter l'absence totale visuelle de la 204

radiographie de la région de la 204. Noter l'alignement anormal de la 204 et son inclusion dans l'os alvéolaire

radiographie de la région de la 204. Noter l'alignement anormal de la 204 et son inclusion dans l'os alvéolaire

Un chiot Shetland de 10 mois est amené en consultation pour absence de la canine maxillaire gauche (dent 204). Il n'y a pas de contexte de trauma rapporté et la canine lactéale maxillaire gauche a existé et est tombée par contre en retard par rapport aux autres dents déciduales.

Sous tranquillisation une radiographie de région de la 204 est réalisée et montre la 204 présente et normale sur le plan anatomique par contre incluse dans l'os alvéolaire.

Deux solutions s'offrent alors à nous :

- désinclusion chirurgicale associée à un replacement orthodontique de la dent similaire au montage nécessaire lors de mésialisation de la canine maxillaire

- désinclusion chirurgicale associée à une extraction de la canine et une reconstruction de osseuse.

La seconde solution est choisie par les propriétaires.

image per opératoire juste après la levée du lambeau muco-périosté

image per opératoire juste après la levée du lambeau muco-périosté

vue per opératoire après meulage de l'os alvéolaire périphérique à la 204 incluse

vue per opératoire après meulage de l'os alvéolaire périphérique à la 204 incluse

vue per opératoire juste après l'extraction de la 204 avec la 204 en premier plan

vue per opératoire juste après l'extraction de la 204 avec la 204 en premier plan

Un volet muco-périosté est réalisé crânialement à l'emplacement normale de la canine 204. Celle-ci est découverte partiellement recouverte par une fine couche d'os alvéolaire. L'os alvéolaire est alors découpé proprement à l'aide d'une fraise boule tungstène. Ensuite la dent est désenclavée à l'aide d'un élévateur. Suite à son extraction les rebords de l'os alvéolaire sont meulés avec une nouvelle fois la fraise boule tungstène puis la cavité alvéolaire est remplie de poudre d'os BioBank afin de reconstruire la structure osseuse maxillaire.

Le lambeau est repositionné et suturé à l'aide de points simple au monofilament résorbable 3 metric  Monosof4-0.

Consignes sont données d'une alimentation molle et d'absence de jeu de mordant pendant 3 semaines. En cas de frottement, le port de la collerette est recommandé. Le chien sera revu au bout d'un mois.

vue per opératoire après remplissage de l'alvéole dentaire par de la poudre d'os BioBank

vue per opératoire après remplissage de l'alvéole dentaire par de la poudre d'os BioBank

vue post opératoire immédiate après suture du lambeau muco périosté

vue post opératoire immédiate après suture du lambeau muco périosté

radiographie post opératoire immédiate

radiographie post opératoire immédiate

Partager cet article
Repost0
29 juin 2009 1 29 /06 /juin /2009 16:04






Un gros chien mâle (croisé beauceron) de 6 ans est présenté pour une discrète tuméfaction de type épulide en regard de la 42 dont la couronne est absente.

 






Un cliché rétroalvéolaire  est pris avant toute intervention : il montre une fracture radiculaire de la 42 avec lyse alvéolaire et abcédation du foyer.

Traitement par extraction  de   la racine au syndesmotome et pose d'un point de suture au Vicryl aprés irrigation à la Bétadine. Pas d'antibiothérapie.  


                               
Partager cet article
Repost0

Retour Accueil: Clic Photo

  • : Soins orthodontiques, endodontiques, implantologie, stomatologie et parodontologie pour les chiens et les chats
  • : Odonto-stomatologie vétérinaire. Techniques de corrections orthodontiques chez le chien et le chat, traitement endocanalaire, traitement des néoplasies, restauration dentaire, implantologie
  • Contact

Texte Libre