Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 juin 2015 2 09 /06 /juin /2015 18:20
vue pré opératoire de la fente palatine congénitale intéressant l'ensemble du palais secondaire

vue pré opératoire de la fente palatine congénitale intéressant l'ensemble du palais secondaire

Une chienne Shetland est suivi en consultation de dentisterie pour la présence d'une fente palatine congénitale intéressant l'ensemble du palais secondaire (palais dur et palais mou). Depuis la découverte par la propriétaire, la chienne bénéficie de soins quotidiens et d'une alimentation particulière.

Il n'est pas intéressant pour la chienne de prévoir une chirurgie précoce. Les différentes références préconisent la réalisation d'une chirurgie correctrice minimum à 3 mois d'âge. En effet, en plus d'un risque anesthésique plus élevé chez un très jeune individus, les tissus (muqueuse palatine du palais dur et du palais mou) servant à corriger le défaut palatin ne sont que peu développés chez un très jeune chiot.

Ainsi, cette petite chienne a été soigné et nourri jusqu'à l'âge de 3 mois avec notamment pour la nourriture en premier lieu l'utilisation d'une sonde œsophagienne puis, suite à des complications liées à l'utilisation de la sonde (irritation du sphincter stomacal proximal), à l'alimentation de la chienne avec une ration ménagère non mixée.

La chirurgie palatine est entreprise à l'âge de 3mois. Sous anesthésie générale, la chienne est placée en décubitus dorsal. La technique employée est la technique de Van Langenbeck : elle consiste en l'incision des muqueuses palatines à 2mm le long des arcades dentaires, puis le soulèvement des lambeaux en préservant les artères palatines majeures sortant à hauteur des PM4 maxillaires puis la suture des lambeaux médialement avec des points simples au monofilament résorbable tous les 2-3mm. Pour le palais mou, il est possible de pratiquer un désépaississement afin de diminuer les tensions.

vue post opératoire de la chirurgie palatine

vue post opératoire de la chirurgie palatine

La chienne présente un comportement alimentaire en nette progression le lendemain de la chirurgie avec la capacité de manger de la pâté.

Au contrôle des 15 jours, la chienne va bien mais présente à nouveau des sinusites chroniques = la cicatrisation se déroule bien mais le palais mou est encore trop court ce qui permet encore à de la salive et des débris alimentaires de venir irriter les sinus. La chienne est replacé sous alimentation ménagère non mixée et une nouvelle intervention pour corriger le voile du palais (palais mou) est programmée dans un mois.

controle à 15jours : la cicatrisation au niveau du palais dur est de bonne qualité mais manque au niveau du palais mou

controle à 15jours : la cicatrisation au niveau du palais dur est de bonne qualité mais manque au niveau du palais mou

controle à 15jours : la cicatrisation au niveau du palais dur est de bonne qualité sauf en arrière de la papille palatine où un orifice perciste de quelques millimètres

controle à 15jours : la cicatrisation au niveau du palais dur est de bonne qualité sauf en arrière de la papille palatine où un orifice perciste de quelques millimètres

La chienne est revue un mois et demi après le contrôle pour bénéficier de sa nouvelle intervention palatine. La chienne mange correctement malgré certains moments de gène.

Sous anesthésie, placée en décubitus dorsal, le palais est nettoyé. La préparation préopératoire du palais permet de mettre en évidence en plus du manque de cicatrisation au niveau du palais mou la présence de deux orifices en arrière de la papille palatine consécutifs à une mauvaise cicatrisation locale.

Le palais est suturée à nouveau en employant la technique utilisée la première fois (technique de Van Langenbeck). La chienne est à nouveau placée sous antibiotique longue action (cévofécine) et anti-inflammatoire (meloxicam). L'alimentation proposée doit être molle. Un contrôle dans un mois est prévu.

image préopératoire après nettoyage montrant le défaut de cicatrisation du palais mou et les orifices en arrière de la papille palatine

image préopératoire après nettoyage montrant le défaut de cicatrisation du palais mou et les orifices en arrière de la papille palatine

image post opératoire immédiate du palais dur

image post opératoire immédiate du palais dur

image post opératoire immédiate du palais mou

image post opératoire immédiate du palais mou

Partager cet article

Repost 0
Published by dentalvet
commenter cet article

commentaires

Retour Accueil: Clic Photo

  • : Odonto-stomatologie canine et feline. Orthodontie
  • Odonto-stomatologie canine et feline. Orthodontie
  • : Odonto-stomatologie vétérinaire. Techniques de corrections orthodontiques chez le chien et le chat, traitement endocanalaire, traitement des néoplasies, restauration dentaire
  • Contact

Texte Libre