Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 janvier 2015 4 22 /01 /janvier /2015 14:55
vue de zone d'égression de la dent 304

vue de zone d'égression de la dent 304

Un chiot Staffordshire Terrier American de 7 mois est amené en consultation du fait de l'absence de la canine mandibulaire gauche (dent 304). Il n'y a pas de commémoratifs de traumatisme au niveau de la mandibule gauche. Le propriétaire n'ayant pas porté attention à la denture déciduale du chiot, il ne peut convenir de l'existence de la canine mandibulaire gauche déciduale (dent 704).

L'examen clinique révèle l'absence de la canine mandibulaire gauche. Le chiot présente une rétrognathie maxillaire relative importante autorisant un décalage de plus de 4mm entre les deux arcades incisives.

Les hypothèses de cette affection :

- agénésie dentaire

- dent incluse dans son alvéole dentaire

- dilacération corono-radiculaire provoquant un défaut d'égression dentaire

Sous anesthésie, la radiographie de l'extrémité gauche de la mandibule est réalisée. Celle-ci révèle la présence de la dent 304 incluse. Son anatomie est normale excluant l'hypothèse d'une dilacération coronaire expliquant le défaut d'égression dentaire.

point de saignement : point de sortie de la canine 304

point de saignement : point de sortie de la canine 304

Une gingivectomie locale est réalisée afin de libérer l'extrémité de la couronne de la dent 304 et d'ouvrir l'alvéole dentaire. La gingivectomie est pratiquée à l'aide d'un bistouri électrique (Servotome) assurant la cautérisation des la gencive en même temps que son retrait. La gingivectomie est pratiquée sur une profondeur de 5 à 6 mm.

La dent 304 est laissée libre de son égression. Dans un premier temps, aucun système de contention orthodontique n'est mis en place car après l'ouverture de l'alvéole dentaire, l'égression peut démarrer spontanément.

vue post gingivectomie

vue post gingivectomie

Le chiot est revu 2 mois après l'intervention. La canine 304 est sortie de plus de 1cm. Malheureusement son axe d'égression est proximal et mésial. Une correction est entreprise pour tenter d'orienter la dent 304 dans une direction disto-vestibulaire durant son égression. Un deux cales en résine sont collées sur les prémolaires et molaires mandibulaires. Du côté gauche, la cale reçoit un bracket. Une chainette de traction est positionnée sur la canine 304 et en appui sur le bracket afin de tirer distalement la canine et favoriser son égression.

En parallèle de cela, la chienne présente une rétrognathie maxillaire relative entrainant un articulé inversé des arcades incisives. Une correction de l'articulé inversé est entreprise en même temps que la correction de l'égression de la dent 304.

Pour cette correction, un stellite est placé au niveau du palais afin corriger l'arcade incisive maxillaire et de revenir à un articulé incisif physiologique avec l'arcade incisive mandibulaire.

égression en cours de la dent 304 mais selon un axe incorrect

égression en cours de la dent 304 mais selon un axe incorrect

articulé inversé incisif lié à la rétrognathie maxillaire relative

articulé inversé incisif lié à la rétrognathie maxillaire relative

stellite palatin avant sa mise en place

stellite palatin avant sa mise en place

Partager cet article

Repost 0
Published by dentalvet
commenter cet article

commentaires

Retour Accueil: Clic Photo

  • : Odonto-stomatologie canine et feline. Orthodontie
  • Odonto-stomatologie canine et feline. Orthodontie
  • : Odonto-stomatologie vétérinaire. Techniques de corrections orthodontiques chez le chien et le chat, traitement endocanalaire, traitement des néoplasies, restauration dentaire
  • Contact

Texte Libre