Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 juillet 2014 3 23 /07 /juillet /2014 16:47

 

chihuahua 25 juilUn chiot chihuahua de 6 mois est amené en consultation pour extraction des canines lactéales maxillaires et mandibulaires ainsi qu'une malposition dentaire consécutive à une rétrognathie maxillaire. Ces deux affections associées provoquent une malposition de la canine maxillaire droite (dent 104) positionnée contre la dent 103. L'intervalle physiologique pour le positionnement de la canine mandibulaire droite (dent 404) n'existant plus, celle-ci est lingualisée et vient en percussion avec le palais.

 

La décision est prise de positionner une chainette de traction après l'extraction des canines lactéales afin de tirer distalement la Canine maxillaire droite (dent 104) et de libérer l'espace physiologique pour que la Canine mandibulaire droite (dent 404) vienne s'intercaler.

 

Après retrait des canines lactéales maxillaires et mandibulaires et vérification radiographique des sites d'extraction, une chihuahua 25juil 2chainette de traction est placée entre la canine maxillaire droite (dent 104) et une cale en résine comprenant un bracket type "lingual button flat" de Dentsply.

 

 

Au contrôle de 15 jours, la traction de la canine maxillaire droite (dent 104) a progressé plus rapidement que prévu. La dent est positionnée trop distalement et présente une mobilité de classe 1-2. La décision est prise de retirer l’ensemble du matériel de traction et de laisser le parodonte se stabiliser. La dent 104 dans sa position actuelle n’est pas gênante pour le chien mais un contrôle dans 2 mois est prévu. En cas d’inconfort, la mise chihuahua 25juil 3en place d’une correction sera entreprise.

La cause de cette correction trop rapide est la mise en place d’un matériel de traction concomitamment à l’extraction des dents lactéales. L’espace vide laissé après extraction n’a présenté aucune résistance mécanique lors de la traction de la dent 104 expliquant sa progression distale trop rapide. La pose d’un appareil de traction devrait être réalisé en présence d’un tissu parodontal intègre et cicatrisé.

 

 

Le  tissu de granulation se forme le long des parois alvéolaires – d’abord dans le fundus – à partir du deuxième ou troisième jour après extraction de la dent. Le coagulum est totalement remplacé par le tissu de granulation en sept jours environ. Le tissu conjonctif se forme à partir de la périphérie et remplace en 20 jours environ le tissu de granulation. Le nouvel os commence à se former sur les parois alvéolaires six à sept jours après l’opération, la plaie osseuse étant comblée de tissu osseux immature au bout d’un mois environ. L’os mûrit totalement en deux à trois mois et forme un trabécule. La maturité de l’os est complète après trois ou quatre mois. Il serait donc intéressant de placer un matériel de traction minimum 2 mois après l’extraction des dents lactéales afin d’obtenir une résistance suffisante et une évolution progressive de la dent à déplacer.

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

electricien paris 15/02/2015 10:54

J'apprécie votre blog , je me permet donc de poser un lien vers le mien .. n'hésitez pas à le visiter.
Cordialement

Retour Accueil: Clic Photo

  • : Odonto-stomatologie canine et feline. Orthodontie
  • Odonto-stomatologie canine et feline. Orthodontie
  • : Odonto-stomatologie vétérinaire. Techniques de corrections orthodontiques chez le chien et le chat, traitement endocanalaire, traitement des néoplasies, restauration dentaire
  • Contact

Texte Libre