Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
1 novembre 2006 3 01 /11 /novembre /2006 11:18

"Tanguy"  dit tangoo,  gros ronfleur et gros vomisseur,  opéré il y a un an (rhinoplastie + voile du palais) :
tout le monde y gagne : les maîtres respirent ! le chien aussi



Cas Clinique :


Jeune bouledogue fauve opéré en raison d'un syndrome brachycéphale caractérisé symptomatologiquement par des vomissements fréquents, des ronflements excessifs et une intolérence relative à l'effort :

Lors de l'examen clinique pas d'éversion des ventricules laryngés mais une sténose des narines et une hyperplasie du voile du palais.

Le traitement chirurgical à consisté en une tension du voile du palais et une rhinoplastie.


Une vue de la rhinoplastie avec les sutures non résorbables. Durant l'intervention une légère malformation de naissance sous la narine gauche (béance de la portion ventrale du méat nasal : columelle) est corrigée par la pose de quelques points résorbables aprés avoir cruanté les  deux bords de rapprochement de cette fente nasale incomplète.

"La fente labiale est une fissure ou ouverture allongée par défaut d'accolement des deux parties de la lèvre supérieure. Les variantes vont d'une simple entaille à la pointe de la lèvre jusqu'à une disjonction complète s'étendant de la lèvre jusqu'à la base du nez. Si le palais est lui aussi fendu, la voûte de la bouche  n'a pas réussi à se fermer." D'aprés http://mathieu.cm.free.fr


Les chiens brachycéphales semblent plus affectés que les autres par les fentes labiales mais surtout par les fentes palatines.

D'aprés plusieurs études (Elwood, Colhuhoum: New Zeland Vet J ; Guilloteau, Servet :Waltham Focus 2006) une suppléméntation en acide folique pendant la gestation de la mère serait un élément interessant de prévention (article de Aurélien Grellet dans la Dépêche Vétérinaire, 2 mai 2008)

 

 1. Développement normal de la lèvre supérieure

 2. Formation d’une fente labiale (défaut d’accolement de l’une des crêtes)

 

 




Quelques jours aprés l'intervention un lachage d'une partie des sutures de rapprochement de la fente nasale a nécessité la pose de nouveaux points.





Partager cet article