Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 janvier 2014 7 19 /01 /janvier /2014 10:08

Dossier-Romain 0886Les chiens sont susceptibles dans leur jeune âge de mordre des fils électriques. La formation d'un arc électrique lors de la morsure produit des dommages importants au niveau des tissus mous (gencive, muqueuse, langue...) et des tissus durs (dents, os alvéolaire...). La réalisation d'un examen précoce permettra de sauvegarder le maximum de tissus mous vivant et de préserver la dentition. Des controles radiographiques pour objectiver l'évolution de lésions osseuses et dentaires seront nécessaires dans les mois suivant l'accident.

 

 

 

Le cas de ce chien illustre ce risque domestique.

 

 

Un chien Scottish Terrier de 6 mois a mordu un cable électrique il y a 72h. Une brûlure importante intéressant le premier tiers coronaire au niveau des surfaces coronaires mésiale, palatine et distale de la canine maxillaire droite (dent CmaxD ou dent numéro 104) est objectivée lors de la consultation. Une très légère gingivite réactionnelle en bordure vestibulaire de la gencive libre est objectivée également. Aucune autre lésion macroscopique est identifiée.

 

Des radiographies sont réalisées : il n'y a pas d'atteinte de l'os alvéolaire ni d'ostéolyse apicale. Au niveau de la lésion amélaire, les radiographies font apparaitre une épaisseur résiduelle de 1.5 à 2mm de dentine.

 

Le traitement consiste en une restauration de l'émail par apposition d'une résine composite biocompatible, la surveillance de la sensibilité dentaire sera nécessaire en post opératoire. En effet, le chien étant jeune, la cavité pulpaire est très large et la dentine est fine. Il est possible que l'arc élaectrique aie pu provoquer un traumatisme de la pulpe dentaire entrainant dans les prochains mois le développement d'une pulpite nécrosante.

La percussion avec l'ongle régulièrement de cette dent sera un moyen intéressant et simple d'objectiver une douleur dentaire. Dans un tel cas, une pulpite sera suspectée nécessitant une dévitalisation de la dent (pulpectomie).

 

Le traitement sous anesthésie s'organise en 2 étapes Dossier-Romain 0887

- retrait de l'émail nécrosée

- mise en place de la résine composite

 

1- retrait de l'émail nécrosée  

 

Le nettoyage s'effectue avec une fraise conique de granulation élevée (bague noire) afin d'éliminer au mieux l'ensemble de l'émail atteinte. Les limites entre émail saine et émail nécrosée sont bisotée avec une fraise losangique pour permettre un afleurement plus esthétique de la résine avec l'émail saine.

 

2- mise en place de la résine composite

 

Cette étape s'oragnise en 3 phases : mordençage, collage et pose de la résine photopolymérisable. Dossier-Romain 0888

 

  • Le mordençage est réalisé avec un acide orthophosphorique à 37% en gel coloré afin de controler cette étape. Le mordençage dure 1minute sur l'émail et 30secondes sur la dentine. Un rinçage suivi d'un séchage doux clôturent cette étape.

 

  • Le collage est réalisé avec un adhésif amélo-cémentaire Biosplint Bond que l'on associe avec la résine de la même marque. On applique au pinceau une couche fine et homogène sur l'ensemble de la surface à traiter, on sèche doucement 20secondes puis on polymérise 20secondes.

 

  • La résine est ensuite appliquée. C'est une résine composite hybride fluide ("Flow") photopolymérisable BiosplintDossier-Romain 0889 Flow. Cette résine  est appliquée couche après couche (les couches ayant une épaisseur de 0.5mm maximum), chacune étant photopolymérisée avant d'appliquer la suivante. Quand la réconstruction est terminée, il faut impérativement modeler la résine. Dans un premier temps, celle ci est dégrossit avec une fraise diamentée conique bague jaune (granulation intermédiaire fine) afin d'éliminer les amas grossiers et de niveler la résine au même plan que l'émail dentaire. Ensuite, une cupule à polir la résine est utilisée afin de rendre la surface lisse.

 

En post opératoire, le chien ne doit pas avoir accès aux jeux de mordant pendant 1 mois minimum.

Partager cet article

Repost 0
Published by dentalvet - dans Restauration dentaire
commenter cet article

commentaires

Retour Accueil: Clic Photo

  • : Odonto-stomatologie canine et feline. Orthodontie
  • Odonto-stomatologie canine et feline. Orthodontie
  • : Odonto-stomatologie vétérinaire. Techniques de corrections orthodontiques chez le chien et le chat, traitement endocanalaire, traitement des néoplasies, restauration dentaire
  • Contact

Texte Libre