Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 juin 2007 2 05 /06 /juin /2007 18:36




1° Cas


                                                    
Sur  ce  chien de chasse blessé  par un sanglier, la partie rostrale de la mandibule est fracturée  en arrière des
canines. La plaie a déja 24h . L'arcade incisive  a basculé.  Aprés parage de la plaie  un fil métallique est placé en arrière de canines  et devant l'arcade incisive.
  
                                                                                                                    
Cette  ligature métallique permet de solidariser dans un premier temps le bloc "incisives -canines". Ce bloc est lui même instable en raison de la fracture qui est située en arrière des crocs. Cette ligature est donc noyée dans une gouttière (aprés réduction) qui englobe l'arc incisif, les canines et qui se prolonge le long des arcades prémolaires pour assurer le maximum de stabilité.


                                                        
La résine placée ici est bicolore car il s'agit en fait de l'utilisation de deux résines : une première résine, l'orthorésine rose est placée à la spatule puis modelée à la main pour lui donner la forme adéquate. Cette première résine est ensuite renforcée par une seconde : le Coolsin de couleur blanche déposé au pistolet mais difficile à retoucher. Cette seconde résine s'amalgame à la première et donne de la rigidité par addition d'épaisseur.

Aprés  4 semaines  ces gouttières sont déposées. La sabilisation du foyer et la consolidation osseuse semblent corrects.
                                                         


                                                          
Le bloc incisif est soudé  à la mandibule ; seules les canines posent un problème : présence  de poches parodontales sur la face linguale avec  récession importante dans le quadrant mésio-lingual. Le résultat fonctionnel est toutefois satisfaisant. La luxation des canines lors de la fracture laisse supposer un arrachement du pédicule vasculaire apical  des canines et certainement une nécrose aseptique  des pulpes. Un taitement endocanalaire sera necessaire à moyen terme.




2° cas


    Fracture mandibulaire du bloc canine-coin gauche avec luxation du fragment  sur un chien de 4 ans croisé beauceron.

               -Anesthésie à l'aricaine adrenalinée (1/200000)de l'émergence du trou mentonnier puis réduction manuelle (voir vidéo).






-La réduction manuelle , facilitée par l'analgésie procurée par le bloc est facilitée par la recherche de    l'occlusion physiologique.




Une première résine  Coolsin) est placée avec la canule mélangeuse le long de l'arcade incisive et englogant les deux canines. Elle sera ensuite recouverte et prolongée le long de la branche mandibulaire fracturée avec une autre résine plus résistante (orthorésine Detrey).





Partager cet article

Repost 0

commentaires

Retour Accueil: Clic Photo

  • : Odonto-stomatologie canine et feline. Orthodontie
  • Odonto-stomatologie canine et feline. Orthodontie
  • : Odonto-stomatologie vétérinaire. Techniques de corrections orthodontiques chez le chien et le chat, traitement endocanalaire, traitement des néoplasies, restauration dentaire
  • Contact

Texte Libre