Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 mai 2007 4 17 /05 /mai /2007 17:55


1° cas : exemple de stabilisation d'une fracture de l'arcade incisive  maxillaire 



 


La  réduction sous anesthésie générale  avec, si nécessaire, une anesthésie locale (articadent  adrénaliné 1/200000) ne pose aucun problème. Il est essentiel de stabiliser le fragment luxé pendant 3 à 4 semaines pour assurer une bonne cicatrisation osseuse. La technique de choix est ici l'utilisation des résines.


La résine utilisée est la résine "coolsin" déposée  en bourrelet à l'aide du pistolet et de l'embout mélangeur sur la partie coronaire des incisives de façon à ménager des espaces interdentaires et se tenir à distance de la gencive. La résine en se polymérisant assure sa propre adhésion à l'émail  par rétraction à condition d'avoir des surfaces amélaires propres, sèches et mordancées légèrement. La contention obtenue, trés rigide, est excellente et la dépose peut se faire à 3 semaines sur un jeune chien.





2° cas : la gouttière sera scellée



Sur  cette autre fracture  du maxillaire affectant la demi arcade droite  incisive, la réduction est également facile. La contention sera assurée par une gouttière en résine.


La résine "ortho resine, Detray" est appliquée jusqu'aux canines. Pendant la polymérisation de la résine  qui dure quelques minutes, ce temps est mis à profit pendant que la résine est encore molle pour exercer une pression entre les machoires  dans le but de créer un "mordu". Lors du mordu les canines inférieures  marquent leur emplacement dans la résine supérieure et ainsi les rapports d'occlusion lors de la fermeture des machoires sera repecté. Lorsque la résine est dure  il est possible  de retirer la gouttière pour la travailler à la fraise de prothésiste pour l'ébarber  et la rendre atraumatique. Elle est ensuite replacée et scellée au verre ionomère (Ortho Fuji)






3° cas : luxation de la canine




L'anesthésie locale à l'articaïne adrénalinée à 1/200000 permet un réduction indolore. Pendant la stabilisation avec une résine "ortho", la dent luxée est maintenue en place par un élastic large stérilisé. La gouttière intéresse l'alvéole luxée + l'arcade incisive. Notez le mordu  permettant de marquer l'emplacement de la cuspide de la canine inférieure.










4 ° cas : fracture luxation du bloc rostral mandibulaire droit


gouttiere-finish-1.jpg


Ci-dessus une contention par résine d'une luxation-fracture du bloc rostral droit : canine infèrieure droite + les  3 incisives droites. La résine a été posée aprés réduction et stabilisation par un cerclage métallique tansversal doublé d'un deuxième fil longitudinal permettant de distaler l'hémi-arcade droite pour l'aligner sur la partie gauche. La gouttière se prolonge sur les prémolaires droites du coté de l'os alvéolaire fracturé. Cliché pris le jour de la dépose de la résine soit 3 semaines aprés la fracture.

gouttier-finish-2.jpg
                                                Une vue de face


5° Cas

Dogue argentin de 2ans présenté pour une ingression traumatique de la canine supérieure droite , une avulsion de la mitoyenne et une luxation du coin.


La réduction sous anesthésie générale et locale permet de récuperer la position physiologique de chaque dent (mouvement d'égression au davier et pression linguale pour la canine, dérotation du coin ).Cette réduction met en évidence la fracture du plastron alvéolaire vestibulaire de ces deux dents.
Aprés réduction le chien est placé en décubitus dorsal et la mandibule est maintenue en suspension de manière à placer la maxillaire en position horizontale gueule ouverte.


Partager cet article

Repost 0

commentaires

Retour Accueil: Clic Photo

  • : Odonto-stomatologie canine et feline. Orthodontie
  • Odonto-stomatologie canine et feline. Orthodontie
  • : Odonto-stomatologie vétérinaire. Techniques de corrections orthodontiques chez le chien et le chat, traitement endocanalaire, traitement des néoplasies, restauration dentaire
  • Contact

Texte Libre