Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 avril 2008 5 18 /04 /avril /2008 17:26




Cas clinique :



Un jeune berger allemand de 10 mois présentait une occlusion de classe 2  incisive .

L'écart moyen d'over jet mesuré était de  6 mm en moyenne (distance

 moyenne entre la face vestibulaire des incisives maxillaires et la face incisive

 vestibulaire des incisives mandibulaires).

Le reste des rapports occlusaux était normal.







Une première tentative de correction est tentée avec la pose d'une plaque Hawley palatine baguée sur les canines maxillaires incluant un vérin tridirectionnel et placé en position ouverte pour tracter les incisives distalement. Seules les incisives centrales (pinces + mitoyennes) sont concernées par l'over jet et sont reliées au vérin par un stellite les englobant toutes les 4.

Photo de l'empreinte  à J 0 (le moulage a été retrouvé et photographié 6 mois après sa réalisation ce qui explique son mauvais état).


Après quelques jours de mise en traction du montage, la faiblesse du vérin et la flèche importante qui apparaît  nous obligent à modifier  tout le principe de traction :

- les éléments coulés sont conservés (bagues canines et stellite incisif) pour être réutilisés
- le vérin est remplacé par deux ressorts fermés Sentalloy Médium (150 gr)
- les ressorts sont fixés sur les éléments de rétention périphériques qui étaient noyés dans la   résine et que nous avons conservés.

 


Photo prise avant la mise en tension des ressorts. Les éléments rétentifs sur les bagues canines sont visibles ; ils vont nous servir à ancrer les ressorts. Les mêmes rétentions étaient conservées sur le stellite incisif et ont facilité l'ancrage des ressorts. Ce point d'ancrage incisif a été protégé par un dépôt de résine en goutte épaisse de manière à réaliser un léger plan de surélévation. On peut remarquer l'état inflammatoire de la muqueuse à la suite de la dépose de la plaque fendue.


 Vue à 3 semaines après la mise en tension des ressorts.

- le montage est bien mieux toléré que la plaque fendue (peu ou pas d'accumulation sous la plaque)
- la stabilité de l'ensemble est bonne
- les ressorts gardent une bonne élasticité et ne sont ni souillés ni entartrés.





Sur ces vues (de face et latérale) on peut voir que l'espace inter-arcade primitif de 6 mm s'est réduit pratiquement de moitié.



Après 3 semaines, un des deux ressorts s'est détaché. Le propriétaire a retiré le second lui- même. Deux nouveaux ressorts sont alors remontés sans déposer les couronnes. Le stellite est allégé de la résine excessive. La tolérance en bouche reste excellente.





Après 6 mois de traitement dont deux mois de contention avec une gouttière en résine  le résultat obtenu est assez satisfaisant. Une récidive est toujours possible compte tenu du temps relativement court de contention

 Le jour du retrait de la contention : vue de face


 Vue de profil : le contact inter arcade est satisfaisant (le décalage primitif en vest. était de 6 mm)







Partager cet article

Repost 0

commentaires

Retour Accueil: Clic Photo

  • : Odonto-stomatologie canine et feline. Orthodontie
  • Odonto-stomatologie canine et feline. Orthodontie
  • : Odonto-stomatologie vétérinaire. Techniques de corrections orthodontiques chez le chien et le chat, traitement endocanalaire, traitement des néoplasies, restauration dentaire
  • Contact

Texte Libre