Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 octobre 2007 1 01 /10 /octobre /2007 14:45


  •    1-1  : Les rapports de l'apex de la canine adulte avec la corticale ventrale de la mandibule
  •     1-2 : La position des prémolaires mandibulaires du chien en dentition mixte à 8 semaines  : cliché
  •     1-3 : La position des prémolaires maxillaires du chien en dentition mixte à 8 semaines  : cliché
  •       2-1 : Les rapports des apex de la carnassière mandibulaire adulte du chien avec la corticale ventrale
  •     2-2 :  La forme de la carnassière mandibulaire   
  •       3-1 :  Morphologie des prémolaires chez le chat  :  à la mandibule 


           3-2 :  Morphologie des prémolaires chez le chat : au maxillaire    
  •      4 :  La position du nerf mandibulaire sur la face linguale de la mandibule

  •     5 :  Anomalies de couleur  dentaire chez le chien  : dyschromies



1-1 : Les rapports de l'apex de la canine avec la corticale ventrale de la mandibule

- vue latérale externe

ana-43.jpg

La courbure de la racine de la canine inférieure se fait dans deux plans, distalement, mais aussi lingualement. L'apex est trés prés de la corticale ventrale et de la corticale interne.


- vue ventrale


ana2.jpg
Sur cette vue ventrale on observe  que l'apex est trés proche de la corticale interne (petite flêche) alors qu'il est éloigné de la corticale externe (flêche longue).


1-2 : La position des prémolaires mandibulaires du chien en dentition mixte à 8 semaines

bourgeon-1.jpg
                                   RVG Julie (Marie Bonnin)

Au dessus de la canine définitive (à g.) la PM1 ,à sa droite la PM2 coiffée par sa lactéale, la PM3 coiffée par sa lactéale, agénésie de la PM4 (mais la lactéale est présente); à droite on devine la M1 (carnassière) définitive.

   

1-3 : La position des prémolaires maxillaires du chien en dentition mixte à 8 semaines
 bourgeon-2.jpg
                                     RVG Julie (Marie Bonnin)

A gauche la carnassière définitive coiffée par une dent lactéale, à sa doite PM3 coiffée par une lactéale, à droite une PM2 lactéale mais pas de définitive sous jacente (agénésie), complètement à droite la PM1.




2-1 : Les rapports des apex de la carnassière mandibulaire du chien avec la corticale ventrale




Coupe mandibulaire en avant de PM4 sur un chien de plus grande taille :
- le rapport hauteur dentaire/hauteur mandibulaire est plus  faible : l'apex de la PM4 ci dessus (flêche) est à distance du canal dentaire. FL : face linguale de la mandibule, FV : face vestibulaire.


ana40.jpg

Noter que sur ce chien de petite taille l'apex de la racine distale de M1 est trés proche de la corticale externe (risque de fracture lors de l'avulsion: nécessité de sectionner la dent en deux parties). Voir plus bas le rapport d/c en fonction de la taille du chien.






La taille des machoires et des dents sont génétiquement indépendantes. Les chiens de petite race ont une M1 mandibulaire proportionnellement plus haute que celle des grandes races. Selon l'étude de Gioso (2001) le rapport d/c passe de 0,64 à 1 entre un chien de moins de 5 kg et un chien de plus de 30 kg.



Fenêtre sur la face vestibulaire de la mandibule d'un grand chien adulte en regard de la carnassière, on note :
- une forme incurvée des racines qui sont recourbées distalement , ce dont il faut tenir compte lors des avulsions (position correcte des daviers).
- le nerf mandibulaire (fil bleu) est trés proche de la racine mésiale de M1 et s'en éloigne à hauteur de la racine distale.


2-2 : La forme de la carnassière mandibulaire


Sur cette vue de la face radiculaire (inférieure) d'une carnassière de chien adulte  on remarque une "rainure" sur la face distale de la racine mésiale. (RM : racine mésiale).



Rainure que l'on retrouve aussi sur la face mésiale de la racine distale (RD :racine distale)



Ces rainures ou concavités correspondent coté osseux à des crêtes interproximales en relief ou en convexité : cet emboitement  trés précis  et cette augmentation de la surface de contact racine/os expliquent (avec l'incurvation des racines) les difficultés rencontrées lors d'extractions de ces dents.





3-1 : Morphologie des prémolaires chez le chat : à la mandibule


ana-42.jpg


Les deux premières prémolaires ont des racines divergentes et symétriques par rapport à une bissectrice virtuelle. La dernière (M1) possède deux racines de tailles différentes : la mésiale (flêche grasse) est trés large alors que la distale est fine (voir agrandissement ci -dessous). Cette morphologie asymétrique de M1 est retrouvée au maxillaire sur PM4 mais de manière inverse (la racine distale est volumineuse et trapue).


ana41.jpg


3-2 : Morphologie des prémolaires chez le chat : au maxillaire


Carnassière supérieur de chat, vue coté occlusal :  3 racines, deux mésiales fines et rapprochées (flêches fines) et une distale massive (flêche épaisse). Sur la vue vestibulaire ci- dessous (aprés résection de l'os alvéolaire) l'aspect massif et arrondi de la racine distale est perceptible. Cette morphologie paticulière est à prendre en compte lors des extractions de cette dent.




  4: La position du nerf mandibulaire sur la face linguale de la mandibule





  5: Anomalies de couleur  dentaire chez le chien  : dyschromies

dyschromie.jpg
 
Chez ce jeune labrador l'incisive latérale droite maxillaire (13) présente une coloration rosée dont l'origine vraisemblable est une hémorragie pulpaire (traumatique ; compte tenu de la forte propension de cette race à attraper les cailloux en vol !!).


Dyschromie des deux pinces sur ce jeune terrier.Origine traumatique avec hémorragie pulpaire vraisemblable.



Dyschromie sur la pince gauche associée à une parodontite. La récession la plus importante s'observe sur cette incisive avec dyschromie mais les autres incisives sont également affectées par une récession gingivale . A noter l'importance du frein labial au dessus de cette pince  qui pourait participer à la récession .


Partager cet article

Repost 0

commentaires

Retour Accueil: Clic Photo

  • : Odonto-stomatologie canine et feline. Orthodontie
  • Odonto-stomatologie canine et feline. Orthodontie
  • : Odonto-stomatologie vétérinaire. Techniques de corrections orthodontiques chez le chien et le chat, traitement endocanalaire, traitement des néoplasies, restauration dentaire
  • Contact

Texte Libre