Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 novembre 2007 4 29 /11 /novembre /2007 21:51




Un jeune whippet de 7 mois  est présenté  pour une malocclusion complexe. En effet  l'occlusion  de  ce  lévrier  est une Classe II  , incisive, canine et prémolaire. Sur le cliché ci-dessous le décalage interarcade  incisif est trés important (mesuré à 5 mm) et  la position de la  canine inférieure trés distalée laisse présager d'autres déviations.

classe-2.jpg



Effectivement cette classe  II s'accompagne de  troubles plus graves  puisque l'on observe une véritable déviation  de  la mandibule liée au fait que la cuspide de la canine supérieure vient percuter en contact prématuré  la base linguale de la canine inférieure. Il s'en suit une déviation de la mandibule vers la droite (sans trop d'effet  torque).

deviation1.jpg




Une  vue du coté gauche  de la mâchoire montre une canine inférieure gauche entrainée dans la déviation mandibulaire et qui percute la muqueuse palatine. La canine lactéale supérieure gauche est toujours présente.

deviation-2.jpg




La prremière phase du traitement  consiste à corriger la position de la canine supéreure droite indirectement responsable de la déviation car en contact prématuré avec la base de  son antagoniste. Cette correction passe par  la pose d'un  "Tomas" comme  vis d'appui  dans l'os maxillaire entre deux prémolaires (et à travers la crête gingivale)  puis une chaînette est tendue  sur  la canine et bloquée par deux plots de Verre ionomère placés en rétention.

trait-phase-1.jpg

trai-phase-2.jpg


Partager cet article

Repost 0

commentaires

Retour Accueil: Clic Photo

  • : Odonto-stomatologie canine et feline. Orthodontie
  • Odonto-stomatologie canine et feline. Orthodontie
  • : Odonto-stomatologie vétérinaire. Techniques de corrections orthodontiques chez le chien et le chat, traitement endocanalaire, traitement des néoplasies, restauration dentaire
  • Contact

Texte Libre