Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
27 février 2020 4 27 /02 /février /2020 14:45
position initiale des canines maxillaires définitives et persistance des canines lactéales associée

position initiale des canines maxillaires définitives et persistance des canines lactéales associée

image post opératoire premier temps opératoire après extraction de la canine lactéale et curettege gingivale autour de la canine définitive

image post opératoire premier temps opératoire après extraction de la canine lactéale et curettege gingivale autour de la canine définitive

Un chiot Shetland de 6 mois est amené en consultation pour persistance des canines lactéales maxillaires et absence des canines définitives maxillaires.

Sous tranquillisation, les canines maxillaires définitives sont identifiées. Elles sont en position mésiale et encore incluse sous la gencive.

Le premier temps opératoire consiste à retirer les canines maxillaires déciduales puis à cureter autour des couronnes des canines maxillaires définitives afin de permettre le début de leur égression. Il est possible que suite à l'extraction des canines déciduales et à la libération de l'espace les canines définitives se repositionnent naturellement. Ainsi aucune contention orthodontique n'est entreprise pendant les 8 semaines suivantes.

controle à 8 semaines après le premier temps opératoire : les canines maxillaires définitives ont connu une bonne égression mais sont toujours malpositionnées

controle à 8 semaines après le premier temps opératoire : les canines maxillaires définitives ont connu une bonne égression mais sont toujours malpositionnées

réalisation du montage orthodontique pour repositionner les canines maxillaires

réalisation du montage orthodontique pour repositionner les canines maxillaires

Le chiot est revu 8 semaines après la première étape. Les canines maxillaires ont connu une légère égression mais ne se sont pas positionnées correctement. ainsi elles referment les diastèmes maxillaires et empêchent les canines mandibulaires de venir se positionner normalement. Une contention maxillaire est donc mise en place. Elle consiste en la tension de chainette élastique entre les canines maxillaires et des cales en résine collées de Pm3 à M1 maxillaires droite et gauche. Le chiot est recontrôlé toutes les 3 semaines afin de retendre les chainettes et contrôler le montage.

Au bout de 2 contrôles les canines maxillaires définitives sont revenues en place physiologique et l'occlusion dentaire est redevenue normale.

correction terminée après 9 semaines

correction terminée après 9 semaines

vue de face de la correction et de la position des canines maxillaires

vue de face de la correction et de la position des canines maxillaires

Partager cet article

Repost0

commentaires