Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 décembre 2015 2 08 /12 /décembre /2015 12:10
vue pré opératoire de la masse : noter son côté prolifératif et envahissant

vue pré opératoire de la masse : noter son côté prolifératif et envahissant

radiographie au site de la PM3 : noter l'atteinte superficielle de l'os alvéolaire malgré la nature tissulaire de la tumeur

radiographie au site de la PM3 : noter l'atteinte superficielle de l'os alvéolaire malgré la nature tissulaire de la tumeur

radiographie de la portion ventrale de la mandibule à hauteur du site de la PM4 : noter l'absence de lyse osseuse malgré la nature tissulaire

radiographie de la portion ventrale de la mandibule à hauteur du site de la PM4 : noter l'absence de lyse osseuse malgré la nature tissulaire

Une chienne croisée berger est référée en consultation pour un second avis sur le développement d'une masse au niveau de l'arcade dentaire mandibulaire gauche. La chienne présente :

- une gêne légère à l'occlusion,

- un saignement local,

- une halitose marquée,

- mange normalement et présente un état général normal

La palpation des nœuds lymphatiques (NL) rétro-mandibulaires ne révèle aucune différence de taille entre les NL gauches et droits. Un contrôle radiographique du thorax exclut la présence de métastase pulmonaire radiovisible.

Après validation du protocole de soin, la masse est retirée dans sa quasi totalité (environ 90%). La masse était très étendue et se développait notamment au niveau de chaque alvéole dentaire depuis la PM3 jusqu'à la M1, elle même infiltrée. La PM4 ainsi que la M1 ont nécessité une extraction.

Une membrane collagénique résorbable biocompatible (conFORM des laboratoires ACE, taille 15mm/20mm) est imprégnée d'une solution de doxorubicine et placée au sein du site d'extraction afin d'assurer une diffusion locale et durable d'agent de chimiothérapie.

Les muqueuses gingivales et linguales sont ensuite suturées avec un fil Biosyn déc 3.

Le chien bénéficie d'une antibiothérapie post opératoire de 8 jours ainsi que d'un traitement de confort associant du meloxicam à 0.1mg/kg per os SID et du chlorambucil à 4mg/m²/ per os SID sur une durée de 15 jours.

Un contrôle est prévu 15 jours après la chirurgie.

En cas de récidive et suivant l'état général de ce chien, une hémi-mandibulectomie pourra être envisagée.

image post opératoire : la masse est extraite à quasi 90%.

image post opératoire : la masse est extraite à quasi 90%.

Partager cet article

Repost 0
Published by dentalvet - dans Néoplasie buccale
commenter cet article

commentaires

Retour Accueil: Clic Photo

  • : Odonto-stomatologie canine et feline. Orthodontie
  • Odonto-stomatologie canine et feline. Orthodontie
  • : Odonto-stomatologie vétérinaire. Techniques de corrections orthodontiques chez le chien et le chat, traitement endocanalaire, traitement des néoplasies, restauration dentaire
  • Contact

Texte Libre