Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 novembre 2015 6 28 /11 /novembre /2015 15:45
vue du profil droit de ce basset : noter la tuméfaction infra-orbitaire sévère

vue du profil droit de ce basset : noter la tuméfaction infra-orbitaire sévère

Un chien basset hound de 14 ans est amené en consultation de dentisterie pour un second avis sur une masse infra-orbitaire évoluant depuis quelques semaines côté droit du chien. Les antibiotiques prescrits lors de la première visite dans une clinique vétérinaire n'ont en aucun cas améliorer la situation.

A l'examen, cette masse est indurée, non douloureuse, se délimite au niveau du maxillaire droit du chien du site de la canine 104 à la carnassière 108. A l'examen de la cavité buccale, la canine 104 a été préalablement extraite lors de la première visite chez un vétérinaire. Persiste au niveau du site de la 104 une fistule oro-nasale de 2 cm de diamètre gênant considérablement ce chien sur le plan respiratoire.

La palpation des nœuds lymphatiques rétromandibulaires, le NL rétromandibulaire droit est significativement hypertrophié comparativement à son homologue controlatéral.

Les premières hypothèses sont les suivantes :

- néoplasie osseuses type fibrosarcome, ostéosarcome

- néoplasie muqueuse type mélanome

- kyste odontogénique d'évolution tardive

vue préopératoire de la fistule oro-nasale au site de la dent 104 : noter la dépigmentation de la muqueuse palatine caudalement à l'arcade incisive

vue préopératoire de la fistule oro-nasale au site de la dent 104 : noter la dépigmentation de la muqueuse palatine caudalement à l'arcade incisive

radiographie incidence ventro-dorsale du maxillaire : noter la lyse osseuse majeure au niveau de l'os maxillaire droit

radiographie incidence ventro-dorsale du maxillaire : noter la lyse osseuse majeure au niveau de l'os maxillaire droit

Une radiographie du maxillaire est entreprise sous sédation (assoication dexmédétomidine et butorphanol). La radiographie ventro-dorsal du maxillaire révèle une infiltration lytique totale de l'os maxillaire droit, de l'os incisif ainsi que des cornets nasaux droit.

L'examen de la cavité buccale révèle une instabilité de tout le bloc incisif, une infiltration de la muqueuse palatine à hauteur du bloc incisif associée à une décoloration de celle-ci.

L'hypothèse de néoplasie osseuse est posée. La biopsie n'étant pas désirée pas les propriétaires, l'étiologie la plus probable est le fibrosarcome. Le pronostic est sombre à court termes.

Le traitement de confort palliatif, validé avec les propriétaires, entrepris est le suivant :

- réalisation d'un lambeau de recouvrement de la fistule au site de la 104 pour le confort de ce chien. Ce lambeau est réalisé avec la muqueuse labial et suturée à la muqueuse palatine par des points simples au Biosyn 4-0.

- mise en place d'un protocole de soins palliatif : association meloxicam per os à 0.1mg/kg/j lors du repas et chlorambucil (chloraminophène ND) à 4mg/m²/j soit pour ce chien 4mg/j.

Un contrôle est prévu 15 jours après le début du protocole.

vue post opératoire du lambeau de recouvrement de la fistule

vue post opératoire du lambeau de recouvrement de la fistule

Le contrôle à 15 jours post opératoire est réalisé :

- l'état général est bon, le chien mange bien et présente une gène respiratoire modérée

Le lambeau muqueux n'a malheureusement pas bien cicatrisé, le tissu étant très infiltré par la tumeur mais le chien présente malgré cela une gène moins importante.

Le traitement palliatif est poursuivi et un nouveau contrôle dans un mois est prévu.

Partager cet article

Repost 0
Published by dentalvet - dans Néoplasie buccale
commenter cet article

commentaires

Retour Accueil: Clic Photo

  • : Odonto-stomatologie canine et feline. Orthodontie
  • Odonto-stomatologie canine et feline. Orthodontie
  • : Odonto-stomatologie vétérinaire. Techniques de corrections orthodontiques chez le chien et le chat, traitement endocanalaire, traitement des néoplasies, restauration dentaire
  • Contact

Texte Libre