Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 juin 2015 2 23 /06 /juin /2015 18:10
vue de la mésialisation de la canine 304 avant correction

vue de la mésialisation de la canine 304 avant correction

Un chiot Yorkshire Terrier Toy de 10mois est amené en consultation pour une malposition dentaire de la canine mandibulaire gauche. La dent 304 est mésialisée et vient percuter à l'occlusion l'incisive maxillaire I3maxG et provoque sa vestibulisation. En parallèle de cette anomalie, l'articulé incisif est limite avec des incisives mandibulaires s'articulant en pince voir en avant des incisives maxillaires notamment du côté gauche.

Décision est prise de réaliser une correction orthodontique de la malposition de la dent 304 avec la mise en place d'une chainette de traction prenant appui sur une résine collée sur les prémolaires et molaires mandibulaires gauches. La traction distale de la 304 devrait en plus permettre de corriger l'articulé incisif en distalant légèrement les incisives mandibulaires gauches.

vue de la cale et du bracket du côté gauche

vue de la cale et du bracket du côté gauche

présentation de la chainette en place à J0

présentation de la chainette en place à J0

Sous tranquillisation, une cale en résine orthodontique (Orthoresin) est créée au niveau de chaque arcade dentaire mandibulaire de la prémolaire n°3 à la molaire n°1. Après modélisation, celles-ci sont collées avec une colle orthodontique photopolymérisable (GC Ortho Fuji). Du côté droit, la cale est neutre et permet d'éviter le basculement de la mandibule s'il n'y avait que la cale du côté gauche. La cale du côté gauche reçoit latéralement un bracket collé au niveau de l'espace interdentaire entre la PM4 et la M1 mandibulaire gauche, à mi hauteur des couronnes.

Ce bracket assure l'appui de la chainette au niveau de la cale. Celle-ci vient ensuite s'insérer au niveau de la couronne de la dent 304. Un anneau de colle GC Fuji est placé à l'extrémité de la couronne de la 304 afin d'éviter le glissement de la chainette. La longueur de la chainette en tension est définie comme 80% de la longueur de la chainette entre les deux points de fixation non tendue. Ceci permet d'obtenir une tension suffisante pour assurer la correction sans avoir une tension excessive risquant d'endommager les structures parodontales.

Un contrôle est prévu au bout d'un mois. La chiot est rendu avec une collerette, avec interdiction de jeux de mordant et sous alimentation humide

vue de la correction finale à J30 après retrait des cales

vue de la correction finale à J30 après retrait des cales

Au bout de 25jours, la 304 semble être trop distalée, la dent étant à hauteur de la canine maxillaire gauche (dent 204). Il est alors conseillé au propriétaire de couper la chainette afin de libérer la tension de traction. Dans les 5 jours suivant, la dent 304 a migré très légèrement rostralement, venant se positionner au niveau du diastème maxillaire.

Le contrôle de un mois étant prévu, celui ci permet de valider la bonne correction de la position de la 304. Sous tranquillisation, les cales sont retirées. La 304 vient parfaitement s'articuler dans le diastème physiologique maxillaire en avant de la canine 204. Les incisives mandibulaires gauches ont bénéficié de la traction distale de la dent 304 et se sont positionner physiologiquement en pince par rapport au incisives maxillaires.

Le chiot ne doit pas jouer avec des jeux de tirage pendant encore 3 semaines pour favoriser la complète cicatrisation du parodonte autour de la dent 304.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Retour Accueil: Clic Photo

  • : Odonto-stomatologie canine et feline. Orthodontie
  • Odonto-stomatologie canine et feline. Orthodontie
  • : Odonto-stomatologie vétérinaire. Techniques de corrections orthodontiques chez le chien et le chat, traitement endocanalaire, traitement des néoplasies, restauration dentaire
  • Contact

Texte Libre