Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 mai 2015 2 19 /05 /mai /2015 17:45

Un chien berger allemand de 2 ans est amené en consultation pour une fracture de l'incisive I2maxG (dent 102). A l'examen clinique de la dent, la fracture est identifiée comme une fracture coronaire compliquée. Le traitement proposé est une pulpectomie, la fracture remontant à plus de 15 jours.

La première étape consiste à réaliser un cliché radiographique de la dent 102 et de son apex afin d'identifier la présence d'un kyste inflammatoire en formation. Celui-ci apparaît avec une radiodensité moindre que l'os alvéolaire environnant. Dans notre cas de figure, il n'y a aucune lésion en cours au niveau de l'apex.

radiographie préopératoire de la dent 102

radiographie préopératoire de la dent 102

La seconde étape consiste à déterminer la longueur de travail. Dans notre cas de figure, nous avons utilisé un tire nerf bague jaune (ISO 15). Suite à la détermination de cette longueur, le travail de nettoyage de la cavité pulpaire est entrepris. Après extirpation de la pulpe camérale, le raclage des parois de la chambre est réalisé avec des racleurs allant de la taille ISO 20 à ISO 40 alternativement avec des rinçages abondant à l'hypochlorite de soude 3%.

A la fin du nettoyage de cavité pulpaire, celle-ci est séchée avec des pointes de papier absorbante ISO40.

mesure de la longueur de travail avec le tire nerf

mesure de la longueur de travail avec le tire nerf

La troisième étape consiste à remplacer le contenu de la chambre camérale par de la gutta percha associé à un ciment canalaire au propriété désinfectante. Un maitre cône de Gutta ISO 25 est placé dans la chambre enduit d'un ciment canalaire type Rosen. Avec un condenseur à gutta nous nous assurons de ne pas pouvoir placer un cône accessoire dans la cavité. Un contrôle radiographique permet de s'assurer du bon remplissage de la cavité canalaire.

comblement de la chmabre camérale avec la Gutta Percha

comblement de la chmabre camérale avec la Gutta Percha

La dernière étape consiste à refermer la dent. Deux possibilités s'offrent à nous : la mise en place d'un plombage (alliage argent/mercure) ou d'un composite de haute résistance (dans notre pratique le Tetric EvoCeram Bulk Fill). Nous avons, dans ce cas, choisi un plombage car le chien pratique une activité intense de mordant et nécessite donc un matériau de fermeture résistant.

Un repos au mordant sera réalisé pendant 1 semaine. Un contrôle radiographique sera réalisé 12 mois après cette intervention afin de contrôler la bonne évolution de l'apex racinaire.

fermeture de la dent avec un plombage

fermeture de la dent avec un plombage

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Retour Accueil: Clic Photo

  • : Odonto-stomatologie canine et feline. Orthodontie
  • Odonto-stomatologie canine et feline. Orthodontie
  • : Odonto-stomatologie vétérinaire. Techniques de corrections orthodontiques chez le chien et le chat, traitement endocanalaire, traitement des néoplasies, restauration dentaire
  • Contact

Texte Libre