Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 octobre 2014 2 28 /10 /octobre /2014 19:06

Un Berger Shetland de 7mois est amené en consultation d'orthodontie pour persistance des canines lactéales maxillaires (dent 504 et 604) ainsi que le début d'une double mésialisation des canines maxillaires définitives (dent 104 et 204). Décision est prise de réaliser l'extraction des canines lactéales ainsi que la mise en place de chainette de traction pour tirer distalement les canines définitives et les repositionner physiologiquement. La pose des chainettes est réalisée concomitamment à l'extraction des canines de lait maxillaires car celles-ci ne sont pas accolées au canines définitives mais séparées de celles-ci par une épaisseur d'os alvéolaire de quelques millimètres. On ne risque donc pas d'avoir une traction distale trop rapide des canines définitives.

Image de la malocclusion initiale (identique en contro-latéral)

Image de la malocclusion initiale (identique en contro-latéral)

Les canines définitives mésialisées ayant eu une égression restreinte, une gingivectomie périphérique aux couronnes est réalisée afin de pouvoir disposer les chainettes ainsi que les anneaux de blocage en CVI (ciment verre ionomère type GC Ortho Fuji LC).

Préparation de la canine définitive

Préparation de la canine définitive

Une cale en résine est moulée puis collée de chaque côté de la PM3 maxillaire à la M1 maxillaire. Un bouton orthodontique est ensuite collé à hauteur de la PM4 maxillaire afin de permettre l'ancrage de la chainette.

Un anneau en CVI (GC Ortho Fuji LC) est placé sur la portion distale de la couronne de chaque canine permettant d'éviter le glissement de la chainette.

La chainette en place correspond à 75% de la distance entre les deux points d'ancrage.

Matériel de traction

Matériel de traction

Un contrôle est prévu au bout de 4 semaines.

Au contrôle, l'évolution de la correction est correcte voir un peu plus rapide que prévu (probablement du fait de l'extraction des canines de lait et de l'espace libre laissé vacant). Les canines maxillaires sont au contact des faces distales des canines mandibulaires. La traction doit être pousuivie encore quelques semaines. Une nouvelle chainette de traction est placée avec une tension adaptée à la correction déjà obtenue.

contrôle à 4 semaines

contrôle à 4 semaines

Au second contrôle à 8 semaines, les canines sont suffisamment distalées. Les matériels de contention sont retirés. Il y a une marge suffisante pour autoriser les canines maxillaires à avancer très légèrement (mouvement rétrograde souvent observé après retrait d'une appareil d'orthodontie) sans revenir à une situation de malocclusion.

Contrôle à 8 smeaines : fin de correction

Contrôle à 8 smeaines : fin de correction

Partager cet article

Repost 0
Published by dentalvet
commenter cet article

commentaires

Retour Accueil: Clic Photo

  • : Odonto-stomatologie canine et feline. Orthodontie
  • Odonto-stomatologie canine et feline. Orthodontie
  • : Odonto-stomatologie vétérinaire. Techniques de corrections orthodontiques chez le chien et le chat, traitement endocanalaire, traitement des néoplasies, restauration dentaire
  • Contact

Texte Libre